Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2012

Harry Potter à l'Ecole des Sorciers - J.K. Rowling

HPéds_JKRowling.jpgMiroir mon beau miroir

"Harry Potter se retourna sous ses couvertures sans se réveiller. Sa petite main se referma sur la lettre posée à côté de lui et il continua de dormir sans savoir qu'il était un être exceptionnel, sans savoir qu'il était déjà célèbre, sans savoir non plus que dans quelques heures, il serait réveillé par le cri de Mrs Dursley qui ouvrirait la porte pour sortir les bouteilles de lait et que pendant des semaines, il serait piqué et pincé par son cousin Dudley... Il ne savait pas davantage qu'en ce moment même, des gens s'étaient rassemblés en secret dans tout le pays et qu'ils levaient leur verre en murmurant : « À la santé de Harry Potter. Le survivant !"

Alors que dans tout le pays des sorciers célèbrent la fin de Voldemort, au 4 Privet Drive, un bébé de 15 mois est déposé devant la porte des Dursley. L'enfant se nomme Harry Potter, unique survivant au massacre de sa famille par Voldemort Vous-savez-qui. Dix ans plus tard, Harry qui ignore tout de son histoire et du véritable motif du décès de ses parents reçoit un courrier qui l'invite à rejoindre l'Ecole des sorciers de Poudlard. Dans l'incompréhension la plus totale, Harry va faire connaissance avec ce qu'il est, le monde dont ses parents étaient issus et sa propre destinée. Le mystère de ses origines une fois levé, Harry pourra-t-il assumer son statut de héros qui ne se connaît pas? Aura-t-il à coeur de relever le défi qui l'attend ou préférera-t-il rester à la place d'enfant-rien que sa famille adoptive veut lui imposer?

Harry Potter à l'Ecole des Sorciers est le 1er roman de la saga HP qui comprend 7 tomes. Ce premier livre qui pose les bases de l'histoire met en scène Harry Potter et un certain nombre des figures emblématiques de la septologie. En tant que roman initiatique, il nous livre les premiers pas d'abord timides puis de plus en plus assurés d'Harry Potter dans le monde des sorciers. Il scelle aussi la formidable amitié qui va le lier à Ron Wesley et Hermione Granger. Par ailleurs, nous sentons déjà dans ce tome, l'image bienveillante de Dumbledore, directeur de Poudlard et de Rubeus Hagrid, gardien des clés de Poudlard ; alors qu'à l'opposé, les figures sombres et "malveillantes" du professeur Rogue et de Drago Malefoy ne peuvent nous laisser sans réactions et autres interrogations. Un certain nombre d'autres personnages clés et hauts en couleurs vont ici faire leurs premières apparitions, la famille Dursley, la famille Weasley, le professeur McConagall, Neville Londubat, etc... Bien entendu, la menace Voldemort est dès ce 1er opus omniprésente et ne fera que gagner en ampleur.

J.K. Rowling a concocté dans ce premier tome tous les éléments nécessaires au succès d'Harry Potter. Des milliers de lecteurs, d'enfants, d'adolescents et d'adultes doivent aujourd'hui la remercier d'avoir tirer de son imagination une si belle histoire. Une histoire qui nous plonge dans un monde magique, un monde de sorciers où l'envie nous prend au fil des pages d'appartenir à ce monde et de participer à cette aventure. Les personnages sont truculents, burlesques, affreux, drôles, attachants, agaçants, effrayants mais jamais totalement noir ou blanc. Le cadre de l'école de Poudlard est une peinture à la fois belle et mystérieuse et l'envie d'y mettre les pieds et de le découvrir ne cesse de titiller. Le style est plaisant, fluide, imagée. J.K. Rowling a le sens du détail et ce qu'elle nous donne à lire, on l'imagine, on le voit. A tel point que l'immersion est totale. Enfin, elle a été totale pour moi. Certes, mes premiers pas avec Harry Potter je les ai fait par l'image avec l'adaptation cinématographique mais en rien cela ne m'a empêchée d'en apprécier la lecture. Ce 1er tome est assez "enfantin" mais l'enfant qui sommeille en moi n'est jamais bien loin :)

L'addiction à Harry Potter commence ici avec ce 1er tome. Et même si on est adulte, il est difficile de ne pas avoir les yeux qui brillent en se plongeant dans cette histoire de magie et de sorciers. Il est difficile de ne pas jouer le jeu et de ne pas s'imaginer soi-même en sorcier avec la baguette, la robe de sorcier et tout le tralala et surtout, surtout il est difficile de ne pas se rassembler autour de ce petit bonhomme.

 

Merci à clédesol et Ingrid, mes partenaires de cette LC officieuse ^^ Je vous laisse découvrir leurs avis respectifs ici et ici :)

Commentaires

Alors ça y est ! Tu as réussi à l'écrire "Normalement", lol !

Elle est bien ta chronique !!!! Elle me donne envie de lire la suite...

Écrit par : clédesol | 11/10/2012

Répondre à ce commentaire

Oui oui Clédesol j'y suis parvenue ^^ En même temps, il fallait quand même que je contrebalance par cet avis, l'image de timbrée que j'avais pu laisser avec mon billet HP dans "mes d-lires" ^^
et puis merci !

Écrit par : C'era una volta | 11/10/2012

Merci pour cette belle chronique (et pour le lien aussi, c'est gentil) ! On sent ton enthousiasme dans chacune des phrases ! Tu me donnes envie de me plonger dans le troisième tome ! C'est vrai qu'on a envie de découvrir les coins et les recoins de Poudlard ! Presque comme si le château était un personnage à part entière ! :)

Écrit par : Ingrid Fasquelle | 11/10/2012

Répondre à ce commentaire

Qui n'aurait pas envie hein? Un lieu magique, si plein de mystères et de choses étranges, des escaliers qui bougent, des gens dans des tableaux qui parlent et se déplacent, des fantômes, de la nourriture qui apparaît tout d'un coup... lol, faut que j'arrête je vais repartir dans mon trip Potter :p C'est juste du rêve, un rêve d'enfant :)
Merci pour ce sympathique commentaire Ingrid!

Écrit par : C'era una volta | 11/10/2012

Ça n'a pas du être facile de chroniquer un tel tome. Bravo à toi. J'hésite à dire que c'est mon tome préféré car les autres sont aussi géniaux, en tout cas c'est celui qui m'a remise dans le bain de la lecture! :)

Écrit par : AnnaGlasgow | 11/10/2012

Répondre à ce commentaire

Merci AnnaGlasgow :) Parfois on aime tellement quelque chose qu'on a du mal à trouver les mots pour exprimer son ressenti. Il fallait que ça décante un peu ^^
Moi HP m'a aidée à me distraire dans une période un peu difficile :) C'est une histoire magique qui a dû réconcilier plus d'un lecteur avec la lecture.

Écrit par : C'era una volta | 11/10/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire