Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2013

Affinités - Sarah Waters

Affinités,Sarah Waters,prison pour femmes,époque victorienne,spiritisme,déceler le vrai du faux,amours contrariésQuel est son double?

Margaret Prior, jeune demoiselle de la bourgeoisie anglaise, décide de devenir Dame Patronnesse à la prison pour femmes de Milbank. Elle compte ainsi fuir son quotidien et le mal de vivre dans lequel l'ont entraînée la mort de son père et un amour contrarié. Elle se jette donc, contre l'avis de sa mère qui la sait fragile, à corps perdu dans cette fonction à valeur sociale et découvre non sans effroi la misère de l'endroit et la dureté des conditions d'enfermement de ces femmes. Si certaines l'émeuvent, une en particulier va éveiller en elle un intérêt et un désir particulier, entre fascination et attirance : Selina Dawes, jeune spirite, condamnée pour escroquerie.
Entre emprise psychologique et séduction, il faudra à Margaret trouver son chemin jusqu'à la vérité.

Voici une histoire somme toute assez fascinante, qui plonge le lecteur au coeur d'une ambiance bien sombre et à l'intrigue savamment menée.
D'abord parce que le gros de "l'action" se situe dans un milieu carcéral féminin qui, même s'il peut rebuter par sa dureté, que c'est sordide et que ça donne froid dans le dos, donne aussi une vision extrêmement intéressante d'un tel lieu à cette époque.
Ensuite parce que toute l'histoire repose sur des personnages féminins dont l'une si mystérieuse, inquiétante mais fascinante et, l'autre, si fragile et rebelle à la fois. En tout cas, deux femmes "hors normes" qui vont se trouver... par hasard pense-t-on dans un lieu tout aussi atypique.
Il ne faut pas pour autant oublier ces autres visages dans et hors de la prison qui nous interpellent et suscitent sympathie ou rejet et font aussi le paysage d'Affinités.

Sarah Waters sait y faire pour attiser la curiosité du lecteur et ce n'est pas pour rien que le roman s'ouvre sur la scène qui conduira Selina Dawes en prison. Toutefois, l'explication à tout ceci, il faudra attendre d'être arrivé au bout de l'histoire pour supposer comprendre ce qui s'est produit. Les passages du journal de la jeune spirite distillés à l'intérieur du récit de Margaret Prior viendront d'ailleurs de plus en plus éveiller notre intérêt pour le personnage. Servent-ils l'intrigue pour autant? Ils contribuent sans nul doute à faire grandir la curiosité du lecteur pour le côté occulte du roman. Ils rendent celui-ci avide de savoir qui est réellement Selina Dawes. Est-elle crédible, manipulatrice ou simplement folle? Ils contribuent en tout cas à la fascination du personnage et permettent sans doute de comprendre pourquoi Margaret Prior est tant attirée par la médium. Mais sans cette fragilité qui la caractérise aurait-ce pu être différent? Sans cette passion trouble révélée à demi-mots qu'elle a vécu par le passé, qui la blesse encore, se serait-elle réfugiée dans l'oubli que lui procurait sa relation "spirituo-fusionnelle" avec Selina? Au final, qui de Margaret ou de Selina sauvait l'autre de de ses fantômes et d'une condition "misérable"?

Bien que j'ai flairé de loin ce qui allait advenir, je n'en ai pas moins voulu croire à un dernier rebondissement qui ferait que... tout en me disant qu'au fond, c'était presque obligé qu'il en soit ainsi. Mais quand même, il n'en reste pas moins que toute la vérité n'est pas faite sur Selina Dawes et, que là, il appartient à chaque lecteur d'interpréter le journal de la médium à sa façon et suivant ses propres croyances. De même, le lecteur ne pourra s'empêcher de se questionner sur les ressentis de Margaret Prior. Souvent plongé dans un brouillard tout aussi épais que son esprit abymé dans la drogue qu'on lui fait prendre puis qu'elle ira chercher, on ne cessera de se demander si ce qu'elle vit dans le secret de sa chambre est du lard ou du cochon...

" Je n’ai jamais eu peur comme en ce moment. On m’a laissée dans le noir, avec rien que la lumière de la rue pour écrire."

Affinités comprend de nombreuses ficelles pour séduire son lecteur : ambiance carcérale victorienne sordide, suspens et frissons, romance sous-jacente, drame, personnages intrigants, semi-vérités et faux-semblants, dissimulation... J'ai apprécié chaque moment de cette lecture et quand je lis que ce roman n'est pas le meilleur de Sarah Waters, je me réjouis alors de découvrir les autres!

Commentaires

Il me semble déjà hors-normes par son cadre, ce livre ! Intéressant ! J'y jetterais bien un oeil !

Écrit par : solessor | 06/05/2013

Ce serait mieux que tu y jettes les deux Sol', m'enfin je dis ça, je dis rien hein :) Je pense que le domaine carcéral a déjà donné lieu a des romans, maintenant du côté féminin peut-être qu'effectivement c'est original :)

Écrit par : C'era una volta | 06/05/2013

C'est typiquement le genre de roman que j'aime lire ! Je suis à peu près certaine que j'en apprécierais la lecture ! La question reste de savoir QUAND ! J'ai encore tant de choses découvrir ce mois-ci et les mois suivants... En tout cas, ta chronique me donne envie de découvrir ce roman !

Écrit par : Ingrid Fasquelle | 06/05/2013

Grande question Ingrid... Quand? Quand quelqu'un te le mettra entre les mains peut-être? :)
Je ne peux qu'espérer que cela arrive vite et qu'il te plaise ensuite.

Écrit par : C'era una volta | 06/05/2013

Ha ! je suis contente que tu l'ai lu et apprécié. Ce roman est vraiment très très bien, j'y avais passé un super moment aussi. Et cette ambiance ...

Écrit par : DoloresH | 06/05/2013

:) Je me souviens de ton article, comme je me souviens de chacun de ceux que j'ai lu (à commencer par celui de Soundandfury, celui aussi de Felina). Autant d'avis qui m'avaient alléchée. Je suis contente d'avoir pris ENFIN le temps de lire ce roman, d'avoir découvert la plume de Sarah Waters. Quelle ambiance comme tu dis! Envie de me plonger dans un autre de ces romans au plus vite!

Écrit par : C'era una volta | 06/05/2013

Hum C'era la tentatrice a encore frappé ! Je ne connais pas cette auteur , mais j'ai bien envie de la découvrir.

Écrit par : la ptite tortue | 06/05/2013

On l'est toutes tentatrices ptite tortue et ça fait drôlement plaisir de l'être :p Lance-toi si tu en as envie.

Écrit par : C'era una volta | 06/05/2013

Oh, tu m'as mis l'eau à la bouche, je le rajoute à ma wish-list. Je ne connaissais ni le livre, ni l'auteur, mais le milieu dans lequel se déroule la majeur partie de l'action de ce roman attise ma curiosité, et de plus les interrogations tu laisses planer dans ton billet ont fini de me convaincre. :)

Écrit par : clédesol | 07/05/2013

Karine, j'espère que si tu lis ce roman tu te laisseras prendre à l'ambiance. Certains lui ont trouvé des longueurs que je n'ai pas franchement perçues pour ma part. Je ne saurai te dire s'il faut commencer par celui-ci pour aller à la rencontre de cette auteure, comme je l'ai dit, il paraît que ce n'est pas son meilleur titre. Il m'a bien plu quand même :)

Écrit par : C'era una volta | 07/05/2013

Quelle belle chronique C'era !
Comme pour les copinautes, ça sent l'aller simple pour la wish ^^

Écrit par : titepousse | 07/05/2013

Merci Titepousse :) J'espère lire prochainement quelques-uns des autres romans de Sarah Waters, Ronde de nuit, Du bout des doigts et Caresser le velours semblent être des titres qui ont eu pas mal de succès et qui ont été adaptés pour la plupart par la BBC. (Tipping the velvet par ex. que je n'ai pas vu mais je me suis dit pourquoi pas voir ce que ça donne).
J'ai découvert l'auteure et du coup, suis allée lire pas mal de choses à son sujet. Elle semble particulièrement s'intéresser aux femmes sous l'ère victorienne.

Écrit par : C'era una volta | 07/05/2013

J'avais lu un de ses romans il y a longtemps (le titre m'échappe...), mais j'en garde un très beau souvenir.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 07/05/2013

^^ Dommage que tu ne puisses nous en dire plus

Écrit par : C'era una volta | 07/05/2013

On peut dire que j'aurais eu du mal à te le faire lire celui-ci, pfffiou. Mais j'ai réussi!!

Bon, tu n'es pas tout à fait aussi emballée que moi, mais je vois tous ces commentaires et je me dis qu'au moins ton article donne efficacement envie de le lire.
Je suis d'humeur à lire et relire ce genre de roman en ce moment. Il nous faudrait d'autres titres...

Écrit par : Soundandfury | 07/05/2013

Oui j'ai traîné en longueur... sorry! Alors, comme nous en avons discuté oui, l'histoire ne me touche pas autant qu'elle t'a touchée mais quand même, j'ai vraiment apprécié cette lecture, l'ambiance et les personnages.
Je te remercie encore et encore de m'avoir donné envie de lire cette auteure, de m'avoir permis de m'y intéresser! Ma fournisseuse de bons romans c'est toi, j'avoue! ^^

D'autres titres... d'autres titres? hmm, va falloir partir en quête de ces romans qui correspondent à ton humeur actuelle alors... Quelqu'un aura peut-être des idées?

Écrit par : C'era una volta | 07/05/2013

Ah que tu donnes envie ! C'est un titre vers lequel je ne me serais jamais tournée je pense (en plus je n'aime pas du tout la couverture), mais tu as attisé mon envie de le découvrir. Merci pour la découverte !

Écrit par : stephanie plaisir de lire | 08/05/2013

ça semble très noir mais je note le titre car ça m'a l'air bien intéressant!

Écrit par : Camille | 10/05/2013

Je pense que c'est vraiment un roman d'ambiance avant tout... enfin d'après ce que tu nous en dis ! j'aime assez ce genre quand il est bien traité, alors je ne serai pas trop te conseiller "L'indésirable", qui fait évoluer des personnages attachants dans une ambiance victorienne et angoissante...Merci de cette belle chronique C'era !

Écrit par : Licorne | 11/05/2013

@Stéphanie : ouf! heureusement que la couverture ne fait pas tout le roman alors :p
Note bien que ce n'est pas le titre le plus apprécié de l'auteure hein.

@Camille : très noir? hmm est-ce que je dirais ça de ce roman? pt'être pas quand même. Mais c'est vrai que l'ambiance de la prison glace un peu le sang...

@Licorne : oh comme tu as raison, "roman d'ambiance" c'est tout à fait ça. C'est ce qui m'a plu en fait avant tout dans ce roman, l'ambiance... Je crois que c'est ce qui m'a attachée à cette histoire et ce qui me reste encore maintenant de ce livre.
Il est prévu que je lise d'autres romans de cette auteure! Merci de ta visite et de tes conseils :)

Écrit par : C'era una volta | 30/05/2013

Les commentaires sont fermés.