Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2013

Thérapie - Sebastian Fitzek

thérapie,fitzek,psychiatre,psychotique,pas tout seul dans sa tête,dorénavant je soutiens le groupe des anti-épilogue!What's in my mind?

"Voilà le deal : à la fin de mon histoire tu ne pourras que me libérer". Ces mots sortent de la bouche de Viktor Larenz, éminent spécialiste berlinois de la schizophrénie, et ils s'adressent au Dr Roth, psychiatre qui se tient à distance de l'homme aujourd'hui sanglé sur ce lit où il vient de passer 4 années... en sommeil. Qu'est-ce qui a pu conduire un homme comme Larenz à cet enfermement? Pourquoi semble-t-il représenter une menace? Il n'a plus d'autre choix que de parler pour raconter ce qui (lui) est arrivé depuis la disparition de sa fille Josy.


thérapie,fitzek,psychiatre,psychotique,pas tout seul dans sa tête,dorénavant je soutiens le groupe des anti-épilogue!

Encore du temps qui a coulé, filé depuis cette lecture. J'aimerais vraiment pouvoir revenir à une lecture, un avis pour pouvoir vous livrer à chaud mon ressenti... Pour ce faire il me faudrait arrêter de procrastiner n'est-ce pas? Ou bien ne pas me laisser distraire par d'autres occupations plus ou moins stériles ^^
Mais voyez comme je suis maline, je blablate et n'entre pas encore dans le vif de cet avis... C'est que je suis tout bonnement en train de réfléchir à la manière dont je vais vous dire tout le bien et le mal que j'ai pensé de ce thriller...

Il y a du bon dans ce Thérapie c'est certain. Le cadre, le rythme, la psychologie des personnages. Le cadre, une île balayée par la tempête qui finit par "isoler" nos protagonistes principaux et empêche celle sur qui les soupçons (les miens surtout) se sont posés de partir, laissant planer le danger que j'ai cru certain au-dessus de Larenz. Le rythme un peu effréné qui ne laisse aucune place à l'ennui et fait monter progressivement la tension (à condition de ne pas avoir vu venir le loup blanc depuis le début évidemment). Pénétrer les confins de l'esprit de nos protagonistes aura été, comment dire, jouissif (hmm, peut-être un peu fort comme terme) parce que quelque peu... perturbés voire franchement dérangés nos zigotos.

L'intrigue? Alors là, je me suis blousée sur toute la ligne! J'y ai vraiment cru moi au trip psychédélique de l'autre et, à partir de là, j'ai construit toutes mes suppositions là-dessus. Mais zut, même si je n'ai pas su déceler tous les indices (gros comme une maison selon Soundandfury), je dois dire que le scénario que j'ai imaginé m'aura permis de passer un vrai bon moment et de garder le niveau d'angoisse "thrillesque" assez haut jusqu'au dénouement.

Parlons un peu de ce dénouement justement. Mais pourquoi Fitzek est allé nous pondre cet épilogue? Pourquoi, pourquoi, pourquoi? Mais ça va pas non! Y avait tout ce qu'il fallait avant, du rythme, de la tension, du suspens (?) et un rebondissement intéressant à la manière de... (non ça je ne peux pas le dire, ça vous mettrait trop sur la piste! chhhht...). Mais cet épilogue, qu'est-il venu faire là? Beurk, pouah, caca!!! Hey M. l'auteur ça va pas ta tête! Et même s'il m'a permis de me dire "hey mais tu n'avais pas faux sur toute la ligne" (maigre consolation à mon intuition toute féminine!), qu'est-ce que je l'ai trouvé mal ficelé. Inutile est le mot qui m'est venu. Bref dommage.

Si on oublie cet épilogue de "mielde", Thérapie est vraiment pas mal comme thriller. Suffisamment pour que j'ai envie de lire l'autre titre de Fitzek qui est dans ma PAL.

Commentaires

tout pareil! j'ai rien compris à la fin: j'ai trouvé ça complexe, tarabiscoté... mais le déroulement laisse des bonnes heures d'angoisse! vraiment flippant!

Écrit par : chloé | 22/10/2013

Répondre à ce commentaire

Je lis en 2014 (et oui Mme programme et organisation a déjà planifié) mais faut s'arrêter avant l'épilogue ?

Écrit par : stephanie plaisir de lire | 22/10/2013

Répondre à ce commentaire

Bon, bon, je passe ! si la fin n'est pas à la hauteur du reste ! vaut mieux pas commencer ! hein ! on m'a parlé du "voleur de regard" comme étant un bon thriller, si je dois lire ce monsieur je commencerai sans doute par celui-ci ! Merci de ton avis éclairé C'era !

Écrit par : Licorne | 22/10/2013

Répondre à ce commentaire

@Chloé : Alors, la fin je l'ai comprise. C'est une fin comme on en a vu dans certains films que je ne nommerai pas pour ne pas spoiler. J'ai plutôt trouvé ça bien foutu et ça aurait été parfait si ça c'était arrêté là. C'est vraiment cet épilogue de quelques pages que j'ai trouvé nul. Pour autant, ça ne m'a pas empêchée d'apprécier tout le reste :)

@Stéph. : J'espère qu'il te plaira! J'aurais bien envie de te dire de ne pas le lire cet épilogue mais elle est là et peut-être que tu la trouveras juste et justifiée. Je te laisse te faire ton opinion. Juste je pense qu'elle ne dessert pas le reste du livre qui est bon. J'ai trouvé que ce n'était pas du tout dans le ton de tout ce qui précédait et que ça dépareillait. Oui c'est ça, cet épilogue n'était pas dans le ton.

@Licorne : ah mais non, ne passe pas! Je t'assure que l'ensemble est bon. Il n'y a que l'épilogue qui tient en quelques pages qui détonne. La vraie fin, celle qui est surprenante et te fait écarquiller les yeux, elle est juste avant. Mais si tu préfères le "voleur de regard", je ne saurais t'empêcher de le lire. L'autre titre que j'ai de cet auteur est "Tu ne te souviendras pas" et j'ai assez hâte de le lire pour savoir ce que l'auteur aura cette fois concocté ^^

Écrit par : C'era una volta | 22/10/2013

Répondre à ce commentaire

Fitzek, c'est le roi de l'intrigue et du rythme. Y'a rien à dire ! Mais s'il pouvait être aussi le roi du dénouement et de l'épilogue... ;)

Écrit par : Ingrid Fasquelle | 23/10/2013

Répondre à ce commentaire

Ingrid, je suis entièrement d'accord avec toi! N'empêche que cette déconvenue de l'épisode ne suffit pas à me dégoûter de le lire. Je crois que le reste était suffisamment à la hauteur pour moi :)

Écrit par : C'era una volta | 23/10/2013

Répondre à ce commentaire

J'en garde un très bon souvenir de lecture.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 24/10/2013

Répondre à ce commentaire

Tu en as lu d'autres de l'auteur depuis?

Écrit par : c'era una volta | 04/11/2013

Répondre à ce commentaire

"Mais cet épilogue, qu'est-il venu faire là? Beurk, pouah, caca!!! Hey M. l'auteur ça va pas ta tête!" : MDR C'era ! :)
En tout cas, je suis bien d'accord avec toi !

Écrit par : Lizouzou | 18/12/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire