Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2015

L'île des chasseurs d'oiseaux - Peter May

l'île des chasseurs d'oiseaux, peter may, roman noir, enquête en terre connue, fous de bassan, le passé est une bombe à retardementConflit d'initié

Fin McLeod, inspecteur de Birmingham, reprend du service avec peine après le décès de son fils. Son chef l'envoie sur son île natale où un meurtre, ressemblant à celui sur lequel il enquêtait déjà, vient d'être perpétré.
18 ans après avoir fui Lewis, cette île au Nord Ouest de l’Écosse battue par les vents et la mer, Fin y retourne le cœur serré, inquiet de ce/ceux qu'il va y retrouver. Avec l'enquête, certaines retrouvailles, les souvenirs douloureux affluent libérant aussi ce qui a été enfoui.


Je commence par un petit coup de gueule, je viens de lire la 4ème de couverture et, je constate comme trop souvent que trop de choses y sont dites qui peuvent nuire à l'intérêt de l'intrigue et par là, au roman. Alors svp, ne la lisez pas! C'est tellement mieux de tout découvrir au fur et à mesure.

Je dois vous dire que dans les premières pages, j'ai fait un peu de résistance et ne me suis pas laissée aisément prendre dans les mailles de cette histoire. Mais la persistance paye et je peux dire que ce roman a été terriblement prenant et plaisant.

Tout est dans l'ambiance je crois. L'histoire, les paysages, les personnes. C'est sombre, parfois inquiétant mais jamais trop pesant.
Un policier intimiste dans le sens où l'enquête fait revenir notre inspecteur sur sa terre natale et le conduit à nous livrer, par bribes pas vraiment chronologiques, des souvenirs (de son enfance jusqu'au point de rupture de ses dix huit ans ).
Les relents du passé de Fin McLeod ne sont pas bien heureux ni glorieux. Certes de ce passé filtre des amitiés qui furent fortes, des moments bouleversants, mais le gros de ses souvenirs lui a laissé une certaine amertume en bouche et, en creusant plus profondément, culpabilité et honte.
Pourtant de ce qui va refluer (avec gêne et douleur), viendra la réponse à cette affaire de meurtre et plus encore, permettra d'éclairer d'anciens évènements sous un nouveau jour.

Comme bien souvent j'ai aimé l'alternance présent/passé, les corrélations entre ce qui se joue présentement et ce qui a eu lieu, la tension qui en découle, l'aspect psychologique fouillé, les coutumes de l'île, ses femmes et hommes, leurs voix comme leur silence.
J'ai aussi aimé cette terre austère telle qu'elle est décrite, sauvage, sans concession mais superbe.

Alors certes, on a affaire pour la énième fois à un inspecteur torturé mais, qu'importe, c'était bien écrit et vraiment prenant. Par certains côtés, cela m'a d'ailleurs fait penser à Le gardien invisible de Dolorès Redondo, un autre policier que j'ai beaucoup apprécié.

"À leur droite, les tourbières s’étendaient vers l’horizon embrumé, ponctuées par endroits de quelques moutons résistant vaillamment aux coups de vent de l’Atlantique. À gauche, en un cycle jamais interrompu, l’océan balayait les plages et les criques rocheuses. L’écume foisonnante éclatait contre le gneiss sombre et dur, les plus anciens rochers que l’on puisse trouver sur Terre."

"Le temps changeait constamment. La lumière et l'ombre se succédaient en permanence, l'une derrière l'autre, pluie, soleil, ciel d'orage, ciel bleu. Et les arcs-en-ciel.
Mon enfance en est pleine. En général, par paire. Nous en vîmes un ce jour-là, qui se formait rapidement au-dessus des tourbières. Ses couleurs éclataient contre le plus noir des ciels d'orage. Une beauté qui vous laissait muet."

"Ce qui s’est passé est passé. C’était un accident. C’est la faute de personne. Personne ne t’a blâmé, Fin."

"Il faut que tu le saches, Fin. C'est une règle non écrite. Tout ce qui se passe sur le rocher reste sur le rocher. Ça a toujours été comme cela, et ça le restera."

"Il aurait mieux valu, Fin, que tu ne reviennes pas du tout."

Merci à Soundandfuy de m'avoir intimé de lire ce roman :)

Commentaires

A noter donc !

Écrit par : Stephanie plaisir de lire | 09/10/2015

Répondre à ce commentaire

Une trilogie que j'avais beaucoup aimée.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 09/10/2015

Répondre à ce commentaire

ça tombe plutôt bien cette chronique ma petite C'era, car je me suis offert la trilogie pour 5 euros ! et j'ai aussi le gardien invisible ... J'ai assez hâte, je dois dire de passer à l'action sur ce policier. J'aime beaucoup les atmosphères, ça conditionne souvent toute l'histoire ! et celle ci a l'air bien prenante ! je viendrais t'en parler quand j'y aurai mis mon nez.
Bises !

Écrit par : Licorne | 09/10/2015

Répondre à ce commentaire

Je l'ai lu cet été et j'ai vraiment adoré ! Hâte de lire la suite d'ailleurs :)

Écrit par : faurelix | 09/10/2015

Répondre à ce commentaire

Il me tente bien mais je vais éviter de relire le résumé, du coup. Je ne m'en souviens pas bien car je l'avais lu en l'ajoutant à ma wish list il y a un bout de temps donc ça m'arrange. C'est vrai que c'est pénible quand on nous en dit beaucoup trop... Ca m'agace !

Écrit par : MyaRosa | 09/10/2015

Répondre à ce commentaire

Euhhhh, mais j'ai lu le résumé que tu as mis!!!! C'est la quatrième de couv?

Ceci dit si je me décide à le lire, j'aurais surement oublié d'ici là ;-)

Écrit par : Mariejuliet | 10/10/2015

Répondre à ce commentaire

comme déjà dit il est dans ma Pal mais je ml'étais persuadée qu'il y en avait un autre à lire avant ! Je ne lirai pas la 4° de couverture alors ;)

Écrit par : nath | 10/10/2015

Répondre à ce commentaire

@Stéphanie : yes, yes et YES ! Sans restriction aucune :)

@Alex : :)

@Licorne : ah ben pour 5 euros (mais même pour 10 ou 15 euros), c'eut été un tort de t'en priver :) Bon, tu parles d'action mais je dois tout de même te dire que dans ce policier, ce n'est pas l'action à proprement parlé qui l'emporte. Ce n'est pas un policier dans lequel ça bouge à tout va. Non, c'est plus un roman noir, très introspectif (ça j'aurais sans doute dû le dire plus clairement dans mon avis). Mais c'est terriblement bon comme ça. Enfin moi ça me va bien alors j'espère que ça t'ira aussi :)

@Faurelix : oh il faut que j'aille voir ton avis (euh il y en a un? bon je vais fouiller)
raah vous me donnez toute envie d'aller direct vers la suite ^^

@Myarosa : le bouche à oreille y a rien de mieux :p (il n'y a qu'en librairie que je m'autorise "rapidement" de lire des 4 de couv' pour des romans dont je n'ai jamais entendu parler mais dont la couverture "m'appelle"). Heureusement que parfois le temps passe avant qu'on ne lise les romans qui sont dans notre PAL, ça permet effectivement d'oublier le trop plein d'infos sur l'intrigue ^^

@MJ : mais, mais Mariejuliet, mon résumé, c'est mon résumé à moi et je te promets que je ne divulgue rien d'important de l'intrigue. C'est mon 'tit truc pour intéresser ceux qui passent lire mes avis, une intro à ce que j'ai à dire :p

@Nath : :) eheh et moi je ne savais pas qu'il y en avait d'autres ensuite... Et c'est tant mieux! J'espère juste que les suivants vont être aussi bons du point de vue des intrigues je parle car l'auteur m'a déjà conquise par son style :)

Écrit par : c'era una volta | 10/10/2015

Répondre à ce commentaire

J'avais adoré cette trilogie, totalement emportée par l'ambiance, bien plus que l'enquête d'ailleurs. J'espère que tu apprécieras autant les deux prochains tomes.

Écrit par : La chèvre grise | 11/10/2015

Répondre à ce commentaire

Nous l'avions lu dans le cadre d'une LC de notre club de lecture et nous avions bien aimé aussi! ;)

Écrit par : Les Sorcières | 11/10/2015

Répondre à ce commentaire

Merci pour cet avis! J'avais remarqué ce livre pour sa couverture, mais n'avais pas encore franchi le pas, je crois que la commande va s'imposer d'ici peu

Écrit par : Black Siren | 11/10/2015

Répondre à ce commentaire

@LCG : j'attends des 2 tomes suivants un peu de surprise, pas forcément la répétition des mêmes ficelles. Mais si l'écriture, l'ambiance et les personnages sont aussi sympathiques alors j'en connais une qui sera heureuse :)

@Les Sorcières : ah mais vous aussi sérieusement vous l'avez lu? Décidément, cet auteur et ce roman ont séduit beaucoup de lecteurs que je côtoie sur la blogosphère... Je ne devrais pas tant en être surprise étant donné qu'il est vraiment bon. Je crois surtout que je m'étonne de ne pas en avoir entendu parler avant ^^

@Black Siren : hey ça y est tu arrives à nouveau à poster un com?! :) Je comprends ton attrait pour la couverture ; elle ferait presque peur cette maison en pierre isolée, sous un ciel nuageux... Quel secret cache-t-elle? hin, hin... :p peut-être aucun... ahahah
Bonne future lecture!

Merci à toutes de vos commentaires :)

Écrit par : c'era una volta | 12/10/2015

Répondre à ce commentaire

J'aime les romans d'ambiances, d'autant que le cadre d'une île écossaise doit vraiment être pittoresque à souhait ^^ Et puis les inspecteurs torturés sont quand même bien plus intéressants à suivre que les flegmatiques, non ? Merci pour cette découverte à prendre largement en compte pour tous ses bons ingrédients ! Bises et à bientôt :)

Écrit par : Lupa | 06/11/2015

Répondre à ce commentaire

Hello Lupa :) Le cadre est sympa, l'ambiance au rendez vous, les personnages aussi.
La question de l'inspecteur torturé, oui ça donne de la profondeur au sujet (lorsque c'est bien fouillé) mais ça n'a rien d'original (à force). Peut-être qu'au lieu de mettre en exergue le passé, les blessures de nos inspecteurs (même si j'aime beaucoup les personnages torturés), il faudrait travailler leurs compétences (particulières s'il y en a).
A très bientôt et merci de ton passage :)

Écrit par : c'era una volta | 11/11/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire