Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2013

Quais du Polar - Enquête et dédicaces

Quai du polar.jpg

C'era una volta et la 9ème édition des Quais du Polar
Enquête et Rencontres

Imaginez-vous une lectrice basique, MOI MOI MOI, à qui on annonce que des auteurs qu'elle a lu (ou pas) et dont elle entend parler un peu, beaucoup, à la folie sur les blogs des potines ou sur son forum favori (Livraddict) débarquent à Lyon pour un long weekend de Pâques et ce, à l'occasion du Festival International Quais du Polar. Cette année l'Asie est à l'honneur.
Un truc de ouf! comme dirait... euh... ben moi :) C'est mon tout premier alors je vois les choses en grand et décide d'y aller, 1, 2, 3 fois et, parce que j'ai une âme de Sherlock et une chouette collègue qui connaît Lyon comme sa poche, je décide de participer à l'Enquête, "parcours suspense en Presqu'île et sur la Rive gauche du Rhône" :

Le Mystère du Dragon de Jade

Le musicien Cyprien Tchang a été empoisonné alors que le Cercle des Chevaux de Feu était sur le point de lui arracher le secret du Dragon de Jade…
Qui détient désormais le fabuleux secret ?
Pour quelles raisons le Cercle des Chevaux de Feu convoite-t-il ce précieux talisman ?

Pactisez avec la société secrète pour plonger dans l’univers mythique de la culture chinoise et retrouver les traces du Dragon de Jade depuis si longtemps disparu.

EnquêteQdP.jpgEnquêteQdP4.jpgEnquêteQdP5.jpg

Je rejoins Zaz, ma partenaire d'enquête à l'Opéra. Zaz c'est un gros atout, elle connaît Lyon comme sa poche.
Je prends le temps de feuilleter le livret d'enquête qu'elle a récupéré à la galerie des Terreaux la veille et déjà "étudié". Teneur de l'intrigue, procédure, instructions, documents et indices, c'est bon j'ai compris le truc. C'est parti !

EnquêteQdP2.jpg Nous entrons dans l'Opéra. Là, suspendus au plafond des morceaux appartenant à l'une des 4 Tuiles du jeu de Mahjong, censés nous indiquer sur quelle partition de Cyprien Tchang se trouve la formule magique...
Le nez en l'air, notre regard fait l'aller retour entre ces morceaux découpés et le livret. On tourne ça dans tous les sens et on se décide pour une des pièces du Mahjong (Vent du Nord peut-être sans grande conviction...).


EnquêteQdP3.jpgGo étape suivante, nous affrontons la pluie pour partir à la rencontre de Petunia Tchang, fleuriste au kiosque "Trois couleurs, Vert" qui est une des petites filles de Cyprien Tchang. Elle a en sa possession la partition Vent du Sud, nous parle du "Jour de l'An chinois" (10 février) et nous envoie vers son frère Antoine, le cuistot. Mais pour l'heure, il nous faut aller découvrir "le temple de St Pothin", Place Edgar Quinet qui n'est autre que l'Eglise St Pothin. Là, il faut nous reporter à l'énigme contenue dans le Haïku des temples. Nous identifions le 1er indice : chiffre 10 correspondant aux nombres de colonnes. Comme tous les participants qui sont là, nous levons le nez à la recherche des oiseaux mais rien. A la relecture du haïku nous comprenons que les oiseaux doivent se trouver au "temple des travailleurs". Aussi nos pas nous conduisent à la Bourse du Travail, Place Guichard. Là, nous découvrons cette fresque :

IMAG0127.jpgBingo! Il y a des oiseaux. Nous en comptons 6. Ce qui nous permet de résoudre l'énigme du Haïku des temples :
10x6:60 auquel on ajoute un 0, soit 600. Nous ne savons pas encore que faire de ce chiffre mais nul doute qu'il nous sera utile à un moment donné ^^
Maintenant, il est temps de retrouver le frère de Pétunia Tchang au Grand café de la République.

IMAG0125.jpgIMAG0126.jpgAntoine Tchang est cuistot au Grand café de la République. Quelle partition a-t-il en sa possession? Qu'a-t-il à nous apprendre sur la culture chinoise?
L'homme est volubile. Je tends l'oreille pour ne rien laisser passer des informations qu'il distille dans son récit de souvenirs sur ses grands parents. Il nous parle "tempo du riz : 124". Il nous dit que la coutume voulait que chez ses grands parents, il y ait toujours "au moins autant de plats que de convives", que son grand père, Cyprien Tchang avait un jour répondu à un ami : "si je suis le singe, tu es le dragon" (serait-ce la formule magique?) et il est en possession de la partition "vent du nord"... Ces paroles ne me semblent pas anodines, je les note. Antoine nous invite à aller retrouver ses soeurs jumelles, qui sont du signe du dragon nous informe-t-il...

Mais pour l'heure, nous devons partir en quête des indices suivants et nous dirigeons donc vers la Place Bahadourian. Là, dans la vitrine du magasin Bahadourian (découvrez ici l'histoire de cette célèbre épicerie fine des saveurs du monde entier), nous trouvons le fameux ingrédient dont parle Cyprien Tchang dans sa lettre à Gaïa : une spécialité séchée qui doit gonfler avant d'être cusinée -> Champignons noirs! Bon ça c'était facile, à moins d'être aveugle, on ne pouvait pas passer à côté. Zaz avait même deviné l'ingrédient avant de le voir ^^ Moi, si vous me parlez de truc qui gonfle en cuisine, je pense semoule :P
Allez, go rue Basse-Combalot dans le 7ème arrondissement pour la 7ème étape...

IMAG0128.jpgNous nous retrouvons devant le théâtre de l'Elysée et nous reportons au Haïku des ans qui nous dit "Au nouvel an du serpent d'eau quand s'éteindra le dragon d'eau, la scène de l'Elysée se nommera comme ce cabaret où le dragon tu trouveras."
Nom du cabaret où se trouve le dragon de Jade : "au rat qui boîte".

Il pleut toujours, la fatigue dans les papattes se fait sentir. Je ne sais pas combien de killomètres nous avons parcourus mais on a déjà traversé les 1er, 6ème, 3ème et 7ème arrondissements. Cette enquête est pour moi l'occasion de découvrir certains quartiers de Lyon que je ne connaissais pas encore et ce grâce à super Zaz qui fait non seulement office de coéquipière d'enquête mais aussi de guide touristique :)

Direction la rue Pasteur pour l'étape 8 où nous devons découvrir l'autre ingrédient dont Cyprien Tchang fait référence dans la Lettre à Gaïa. L'indice qui nous est fourni est le suivant : "l'un des menus du restaurant chéri où je t'emmenais souvent (celui qui peut convenir pour 7 convives), te révèlera tout d'abord la sauce qu'il te faudra utiliser." Le restaurant que nous découvrons affiche 3 menus et évidemment, c'eût été trop simple, chacun comprend une sauce (brune, rouge, huître). Allez on fait travailler les méninges, on assemble les informations récoltées jusque-là. Il nous faut un menu pour 7 convives. Le 1er menu ne compte que 4 plats, le 2ème en a 6, le 3ème 9. 6 ou 9, rouge ou huître? Zaz penche pour la sauce rouge mais je ne suis pas d'accord, je repense à la phrase d'Antoine Tchang "au moins autant de plats que de convives", pour moi seul le 3ème menu peut convenir donc le 2ème ingrédient devrait être la "sauce aux huîtres". Nous tombons finalement d'accord et poursuivons notre chemin jusqu'aux berges du Rhône où nous devons rencontrer les jumelles Tchang.

IMAG0137.jpgIMAG0142.jpgZoé et Zélie Tchang nous accueillent sous le Pont Wilson. Les 2 chanteuses de rue nous entraînent dans un chorus assez rigolo que nous entonnons avec les autres participants. Vous auriez dû voir la tête de Zaz à ce moment-là ^^
Puis, nous lisons vite fait le Haïku des vents : "Quand du vent d'Est la quatrième mesure rejoint du vent d'Ouest la troisième mesure ce que dit cette suite de notes, le code secret déchiffre en donnant à chaque lettre son chiffre."
Zoé répond aux questions qui fusent de toutes parts, c'est un peu brouillon mais je devine plus que je ne comprends qui détient quelle partition et que la 3ème et 4ème mesures se déclinent ainsi :
la fa mi do la do ré. Ôô Je prononce à voix haute lafamidoladoré, lafamidoladoré... la femm'idol'adoré, la femme, idole, adorée !!! C'est Gaïa. Son nom va nous permettre de trouver le code secret du coffre ("à chaque lettre son chiffre") : 7 1 9 1. ah ah ah, trop fortes les filles! :P
Plus qu'une étape et nous aurons bouclé l'Enquête! Ouf, mes petits petons n'en peuvent plus.

IMAG0144.jpgNous voilà devant la devanture de l'agence Air France où il nous faut trouver la ville où est caché le fabuleux talisman.
3 destinations sont affichées, des vols directs pour Pékin, Shangaï et Wuhan.
Comment savoir? Je regarde à nouveau les destinations et je remarque ces chiffres AF 235, AF 600, AF 145. Dans ma 'tite tête, ça fait "tilt" : 600, le chiffre obtenu grâce à l'énigme du Haïku des Temples.
Notre ville est donc Shangaï.
Il ne nous reste plus qu'à aller jusqu'au Palais du commerce dans le 2ème où nous complétons notre bulletin réponse et le déposons dans l'urne avant de partir à la rencontre des auteurs des Quais du polar.

Retrouvez la résolution de cette enquête ici. Malheureusement, nous ne faisons pas partie des gagnants, mais franchement, peu importe, c'était super fun de participer à cette enquête grandeur nature. Je remercie ma coéquipière sans qui je n'aurais pu résoudre en à peine 2h30 ce parcours énigmatique et, avec qui j'ai découvert de nouveaux coins dans Lyon. C'était super sympa :) Merci aussi aux organisateurs des Quais du polar et aux différents partenaires pour tout le travail d'organisation accomplit. Dommage que le beau temps n'ait pas été au rendez-vous mais ça n'empêchera pas de garder un beau souvenir de cette après-midi "Sherlock Holmesque".

 IMAG0161.jpg

Rencontres et Dédicaces

C'est la toute première fois que je participais à un festival de ce type, mon blog est plutôt récent et, je n'ai jusqu'à présent, jamais rencontré d'auteurs. Alors autant dire que cette expérience je comptais bien en profiter un maximum! Autrement dit du Samedi au Lundi ^^
Parmi les auteurs présents, beaucoup de noms connus grâce aux chroniques des copinautes, peu que j'avais lu mais, qu'à cela ne tienne, j'étais là aussi pour découvrir des auteurs, dégotter des nouveaux titres à ajouter à ma PAL...

IMAG0150.jpgIMAG0212.jpg

Marcus Malte, auteur français. Il a écrit des romans, romans jeunesse, des nouvelles... Je le connais grâce à Les Harmoniques, un polar bien noir que j'ai lu récemment grâce à un partenariat Livraddict. J'ai beaucoup aimé et je vous le recommande si vous aimez le genre.
Mon approche de l'auteur a été plus que timide, un murmure : "j'ai lu votre livre..." et une photo à distance (ce qui explique le flou "artistique"... :p)

IMAG0159.jpgIMAG0202.jpgIMAG0209.jpgGillian Flynn, auteure américaine a succès. Elle a écrit notamment Les lieux sombres que m'a prêté Soundandfury et que je dois vraiment lire! (pour la remercier je lui l'ai fait dédicacer).
Si je vous dis que j'ai misérablement bafouillé quelques mots en anglais pour lui dire que j'avais entendu beaucoup de bien de ses thrillers, vous me croyez?
C'est en tout cas, une personne très avenante et souriante. Evidemment, j'ai pas résisté, suis repartie avec ses deux autres thrillers : Sur ma peau et Les Apparences. ^^

IMAG0165.jpgIMAG0208.jpgFrançoise Guérin : auteure lyonnaise que je ne connais(sais) pas. J'étais là en train de me promener dans les allées, je ralentis devant elle, regarde les titres des bouquins en présentation sur la table. S'entame alors à l'initiative de l'auteure une petite discussion autour de ses livres. Elle plaisante, je la trouve drôle. J'hésite entre deux de ses romans, lui demande conseil. Elle me désigne le dernier, Cherche jeunes filles à croquer. Je lui demande pourquoi, elle me répond "parce que je le porte encore en moi, il est encore là"...
Après, suit un moment assez comique du choix de la photo que je mettrai d'elle sur mon blog... J'ai respecté son choix! :)


IMAG0168.jpgIMAG0203.jpgNadine Monfils, auteure belge qui vie en France. Idem, une auteure dont je n'ai pas encore eu l'occasion de lire ses romans mais dont j'ai pu voir quelques bons avis chez mes copinautes, notamment Les vacances d'un serial killer. Malheureusement ce titre avait été raflé par les visiteurs, je me suis donc rabattue sur La petite fêlée aux allumettes. J'ai hésité mais Mme Monfils m'a dit que chaque histoire pouvait se lire indépendamment l'une de l'autre. Et puis, je crois que ce petit air coquin et amusé qu'elle avait, m'a convaincue de lire un de ses romans tout simplement ^^

IMAG0170.jpgIMAG0206.jpgGaëlle Perrin, auteure française que j'ai découvert pour l'occasion aussi.
Là, je dois dire que j'ai flashé sur la couverture de son roman Au fil des morts (publié à compte d'auteur). Il y a une belle petite histoire que m'a raconté l'auteure au sujet de cette couverture. Il s'agit d'une amie photographe qui se met elle-même en scène et qui lui a permis d'utiliser cette photo pour son livre à titre gracieux.
On verra si le contenu est à la hauteur de cette couverture, mais les quelques avis que j'ai pu trouver me laissent présager quelque chose de bon :) Une auteure bien sympathique en tout cas!
IMAG0172.jpgIMAG0204.jpgSire Cédric, auteur français de romans et de nouvelles. Il m'a parlé un peu de ses romans, de leur contenu. Il est simple, une voix chaleureuse avec un 'tit accent et sous ses airs gothiques, il est plutôt agréable à regarder avec ses grands yeux délavés... Bref, encore un auteur qui ne semble pas se la péter et très agréable avec le public.
Sur ses conseils, je suis repartie avec son livre : Le jeu de l'ombre (un peu plus classique que les autres m'a-t-il dit, moins fantastique). J'espère que ce sera une chouette lecture.

IMAG0173.jpgIMAG0205.jpgFranck Thilliez, auteur français réputés pour ses thrillers.
De lui, j'ai lu tout récemment Vertige. Un thriller que j'ai bien aimé dont les mécanismes font un peu penser aux films Saw (il semblerait d'ailleurs que beaucoup de lecteurs lui en aient fait la remarque ^^). Je n'ai pas pu m'empêcher de lui dire que la scène avec le chien était "gloups", il a souri en me répondant "oui... c'est dur comme scène". Ma prochaine lecture de lui sera Fractures et ça tombe bien car j'en ai lu une chronique fort alléchante. Il est marrant Thilliez, il fait tout réservé. :)

IMAG0191.jpgIMAG0210.jpgJonathan Munoz, dessinateur français. Il a plusieurs cordes à son arc le jeune homme. Mais ce qui m'a attiré c'est sa BD Un léger bruit dans le moteur (adaptation du roman de Luciani). J'ai ici aussi flashé sur la couverture et après l'avoir feuilletée sur le dessin et les couleurs.
Autant vous dire tout de suite que je l'ai lue et que j'ai adoré. C'est sombre, dérangeant, ça m'a aussi fait sourire.
Quant à Jonathan Munoz, il est vraiment sympathique. J'ai pu échanger un peu avec lui pendant le temps de la dédicace (c'est marrant d'ailleurs, il n'y avait que des nanas dans la file d'attente pour lui). Nous avons donc échangé autour de l'art-thérapie, des techniques, du matériel, de cette BD bien entendu. C'était vraiment très très agréable. Amateurs de BD n'hésitez pas !

Voilà pour les auteurs que j'ai pu rencontrer. Une belle brochette non pour une première? Je sors conquise de ces Quais du polar, ravie de ces petits ou longs échanges, de ce que j'ai pu partager avec amie/collègue. C'était super et à renouveler !
Ma PAL se trouve agrandie de 7 romans et 1 BD ^^

IMAG0200.jpg


J'espère vous avoir donné envie de participer au prochain Quai du polar, ce sera la Xème édition...
A l'année prochaine?

Commentaires

Ton billet est geniallissime C'era !
À défaut s'y être allée en chair et en os, tu viens de m'y transporter en pensée.
Ce sont des souvenirs magiques, hein ?

Écrit par : stephanieplaisirdelire | 05/04/2013

:) Oui Stéph. ce sont de beaux souvenirs. Tu as raison c'est un peu magique toutes ces rencontres. Je suis contente que mon billet t'ait fait voyager jusqu'aux Quais du polar comme toi tu m'as transportée grâce à ton billet au salon du livre. L'année prochaine en vrai?

Écrit par : C'era una volta | 06/04/2013

Eh bien, quelle moisson ! L'enquête avait l'air sympa, dommage que je n'ai pas me rendre aux Quais que deux petite heures, sinon j'aurais volontiers tenté l'aventure :)
Ce festival dégage vraiment une bonne ambiance, avec des auteurs adorables dans l'ensemble, que ton billet retranscrit très bien. Je suis repartie avec 3 livres pour ma part (imagine un peu ce que cela aurait donné si j'étais restée toute un après-midi^^)

Écrit par : Stellabloggeuse | 05/04/2013

Complètement d'accord avec toi, une super ambiance et j'ai trouvé les auteurs que j'ai rencontré ou aperçu dans leurs échanges avec le public vraiment sympathiques et abordables.
Je crois que j'ai vu sur ta page FB les titres que tu as choisis... Difficile de résister hein? En même temps, on y est allées aussi pour ça non?

Écrit par : C'era una volta | 06/04/2013

Rhaaaa oui, ça me donne envie ! Même si le polar n'est pas forcément mon genre préféré, je suis tellement avide de lecture que ton billet me donne vraiment envie d'assister à ce genre d’événement !

Écrit par : Ingrid Fasquelle | 05/04/2013

Bah le polar n'est pas ton genre préféré, mais on trouve pas mal de thrillers aussi et des polars psychologiques et ça, je sais que tu apprécies bien de temps en temps ^^
Ma porte est ouverte à mes copinautes pour qu'elles puissent assister au prochain QDP si l'envie leur en prend :)

Écrit par : C'era una volta | 06/04/2013

Super article C'era et ça me donne terriblement envie de venir l'année prochaine ! Faut organiser tout ça ^^
Et chapeau pour l'enquête ! :)

Écrit par : Lizouzou | 05/04/2013

Participer à cette enquête c'était amusant et intéressant sur bien des plans. Une manière ludique de découvrir Lyon. Encore une preuve de mon côté joueur :p
Rendez vous est pris pour l'an prochain! On en reparlera ^^

Écrit par : C'era una volta | 06/04/2013

Merci de votre passage, Marie. C'était un plaisir de papoter avec vous et de me prêter à cette séance photo.Votre bonne humeur est contagieuse ! Ce salon est décidément incontournable pour les auteurs comme pour les lecteurs.
Amicalement
FG

Écrit par : Françoise | 05/04/2013

A mon tour de vous remercier pour votre passage ici :) Je n'y croyais qu'à moitié. Vous voyez j'ai tenu parole de mon côté pour la photo ^^
C'est "marrant" que vous parliez de ma bonne humeur contagieuse alors que, de mon côté, j'ai eu le sentiment que c'était votre manière mi-sérieuse, mi-humoristique qui m'a conquise et mise suffisamment à l'aise pour que j'ose me lâcher avec vous :) Comme quoi les ressentis hein ^^
Auteurs comme lecteurs se nourrissent de tous ces échanges n'est-ce pas? Moi, ça m'aura permis de découvrir des auteurs que je ne connaissais pas et dont je me fais un plaisir de parler autour de moi :) Sachez d'ailleurs que même sans l'avoir "encore lu" je viens de recommander votre livre à une amie qui cherchait un polar à offrir... Je ne veux pas paraître démagogique, mais, je sais pas j'ai un bon pressentiment...
A voir s'il se confirme :P
Merci d'avoir fait l'effort de venir jusqu'ici :)

Écrit par : C'era una volta | 06/04/2013

Quel billet! Honnêtement, je n'ai pas réussi à me dépatouiller de cette enquête. Moi j'ai besoin de voir et de toucher pour bien comprendre! Mais ça donne une envie folle de participer à un évènement pareil!

Quant aux rencontres avec les auteurs... l'idée me fait toujours aussi peur et pour ma part je pense que ce serait inutile, je resterais plantée là, muette et intimidée. Alors pour le coup, je trouve ça super de partager ton enthousiasme. ça a l'air si simple et convivial, sous ta plume.

Je vois que j'aurai bien des livres à t'emprunter lors de ma prochaine visite!

Écrit par : Soundandfury | 06/04/2013

Tu sais bien que c'est un regret de n'avoir pu la faire avec toi cette enquête et ces Quais du polar. Toi et moi on aime les énigmes et se creuser le crâne et jouer comme des gosses à deviner... L'année prochaine t'as intérêt de te libérer !

Tu crois que j'étais comment devant certains auteurs? Je t'assure que si j'ai pu parler à certains c'est que c'est eux qui ont fait le pas de m'inviter au dialogue et de me rendre la chose facile, conviviale comme tu dis :) L'enthousiasme il vient de cette "proximité" qui s'est dégagée l'espace de quelques minutes ; du partage et d'entendre ces auteurs parler de leurs écrits. Cela tient juste à ça... C'est magique et tellement riche et y a pas de raison que tu ne vives pas ça toi aussi ^^

Mes livres sont tes livres tu sais bien, on a un partenariat "livresque" my friend ^^

Écrit par : C'era una volta | 06/04/2013

Toi aussi, tu es revenue avec une belle moisson....

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 08/04/2013

Oui Alex, je pense avoir fait une bonne pioche, contente de mes achats et de tout le reste :)
Y étais-tu aussi?

Écrit par : C'era una volta | 08/04/2013

Quel reportage! Tu as du t'éclater lors de cet événement, et jolie collecte de dédicaces. Il faudrait que j'aille à un salon un de ces jours tu m'as donné envie. ^^

Écrit par : Lilly | 09/04/2013

C'era, quelle chronique, une enquête menée rondement ;-), je me suis évadée avec toi, le temps de cette lecture... On aimerait en vivre plus souvent des aventures comme ça, les souvenirs restent ensuite impérissables !.. Tu as aussi bien étoffé ta palette de dédicaces, et tu as croisé du beau monde et de beaux ouvrages ! Il ne me reste plus qu' à te souhaiter de belles lectures ! bises et mercipour ce bol d'air lyonnais !

Écrit par : Licorne | 09/04/2013

Alice aux pays des merveilles......J'ai adoré ton enthousiasme, ta bonne humeur, ta spontanéité et ta fraîcheur. C'est super de rencontrer des gens non blasés, qui prennent plaisir avec des choses simples. Tu as gardé tes yeux d'enfant, ne change pas. La ville de Lyon va pouvoir te décerner une médaille pour la promotion de cet événement -:)

Écrit par : marquis2sade | 09/04/2013

tout juste Waouh! ça aurait été un super week end! un jour peut être! les souvenirs doivent être encrés dans ta tête!

Écrit par : chloé | 10/04/2013

Bravo pour ce compte rendu... on s'y serait cru. Tu nous donnes envie de réserver pour l'année prochaine. je ne connais pas Lyon alors sûrement que je galérerais ! mais comme tu dis rien que pour le fun, c'est bien...
Nadine Monfils j'ai acheté il y a peu "Nickel Blues" et "la petite fêlée aux allumettes" car on avait prêté "les vacances d'un sérial killer" et elle avait bien rit. l'auteur a l'air de prendre les bonnes choses de la vie, sur sa page FB elle parle du film qui est en train de se tourner autour d'un de ses romans...
Bonnes lectures et à bientôt

Écrit par : Ramettes | 11/04/2013

@Lilly : "éclater" est le bon mot! :p C'est une chouette expérience à vivre, n'hésite pas si tu en as l'occasion :)

@Licorne : Merci. Tu sais je suis comme les enfants, quand ils vivent quelque chose de spécial, ils ont tout de suite envie de raconter leur aventure et de crier "oh c'était trop chouette!". Bah voilà je suis comme eux moi :P Côté lecture, je n'ai eu que le temps de lire la BD de J.Munoz. Mais j'ai hâte de lire les autres ^^

@MdS : non mais c'est quoi ce pseudo! lol, "bibliothèque rose" c'était plus mignon ^^ Après cet épisode QdP, tu auras une raison de plus de me traiter de sale gosse. Ce fut un big pleasure de partager ça en ta compagnie :) Vive Lyon!

@Chloé : les souvenirs sont ancrés et encrés oui :) Il n'y a pas de raison que tu ne vives pas cette expérience toi aussi, il y en a plein des salons ^^

@Ramettes : :) Bah si tu devais venir sur Lyon, tu sais qui appeler pour jouer la guide ^^
Tu pourrais te joindre à nous pour la LC "la petite fêlée aux allumettes", il me semble que Stéphanie l'a programmée pour Juin. Ce sera une découverte de mon côté.

Merci encore à toutes pour vos messages. Ce fut un plaisir encore une fois de partager cet heureux weekend :) Vous entendrez parler de ces livres et auteurs dans de futurs billets ici :)

Écrit par : C'era una volta | 12/04/2013

De bien beaux souvenirs :)
Tu vas voir Sur ma peau et Les apparences sont top :)
Bises

Écrit par : Anne Charlotte | 13/04/2013

@AnneC : oui, j'ai hâte de revivre ça l'an prochain! Je suis persuadée que les romans de G.Flynn vont me faire trembler :p

Écrit par : C'era una volta | 02/06/2013

Bonjour, je regrette de ne pas y être allée, d'abord pour visiter enfin Lyon (une ville que je ne connais pas) et pour apercevoir l'Islandais Arnaldur Indridason dont j'ai lu tous les romans. Bonne après-midi.

Écrit par : dasola | 31/05/2013

@dasola : bonjour et bienvenue ici :) Tu es loin de la région? Les Quais du Polar et Lyon sont 2 raisons pour que tu viennes un jour ici en touriste ^^
J'ai fait l'acquisition il y a peu de 2 romans d'Indridason (un auteur que je n'ai pas encore lu) "La rivière noire" et "La muraille de lave". Je ne sais pas encore quand je les lirai mais ça viendra.
A bientôt peut-être.

Écrit par : C'era una volta | 02/06/2013

Les commentaires sont fermés.