Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2014

Le château des poisons - Serge Brussolo

le château des poisons,brussolo,ciel la nourriture était empoisonnée,enquête au moyen-âge,chevalier fute-fute,moine roux,femme troubadourPéril en la demeure

Recruté pour prêter main forte aux chevaliers, Jehan Montpéril ne s'attendait certainement pas à être reconnu pour son courage par le seigneur de Solpierre et adoubé (on m'a soufflé le terme, chuut) chevalier dans la foulée. Peu après, armé de ce seul titre, Jehan acceptera d'escorter le moine Dorius, porteur de reliques sacrées, jusqu'au château d'Ornan de Guy où doit être célébré le mariage du baron. Rejoints par Irana la troubadour, Montpéril qui déjà succombe aux charmes de la belle, se voit dans l'obligation de tenir tête à Dorius qui voudrait bien s'en débarrasser. Arrivés au château, les festivités du mariage se voient rapidement gâchées par un affreux empoisonnement. Et alors que suspicion, malédiction et fausses croyances se propagent dans les esprits aussi vite que le poison se répand sur la ville, Jehan va à nouveau s'opposer à Dorius et partir en quête du véritable meurtrier. L'enquête ne sera pas sans péril et surprises...


le château des poisons,brussolo,ciel la nourriture était empoisonnée,enquête au moyen-âge,chevalier fute-fute,moine roux,femme troubadour,fausses croyances vrai crime

Première incursion dans le monde de monsieur Brussolo ! Je la dois au thème "poison" de la dernière rencontre du club de lecture de Lyon et au prêt consenti par Abracadabra. POuf ni une ni deux dans mes mains ^^ Dois-je ajouter que ce livre aurait dû être lu pour cette rencontre? J'ai abordé cette lecture en mode escargot mais ce qu'il faut retenir c'est que j'ai fini par dévorer ce petit roman de fantasy "policière".

Il paraît que ce Château des poisons n'est pas le meilleur de l'auteur. Eh bien il m'a bien plu, bien plus que ce que présageait les premières pages en fait. Elle est bien pensée l'intrigue et surtout elle se tient jusqu'au bout ! Je dois le reconnaître, je n'ai pas vu venir la révélation finale de cette "enquête" et son épilogue. Bernée j'ai été comme notre Jehan (enfin je l'ai été à moitié on va dire).

Parlons un peu de notre narrateur. Le tout beau, tout neuf chevalier Jehan de Montpéril. Ce sont les circonstances qui font de cet homme ordinaire le type même du héros décalé. Certes il est courageux et combatif mais il est surtout un chevalier inexpérimenté et pas du style à mettre la donzelle dans son lit au premier coup d'oeil. A part ça, j'ai bien aimé suivre le cheminement de ses idées et spéculations quant au potentiel meurtrier du Baron Ornan de Guy. Au plus près de ses pensées, on finit par s'attacher à ce grand gaillard et mon petit cœur de midinette aurait bien aimé le voir conclure avec Irana la trobairitz. Jehan de Montpéril est un homme mature, humain, peut-être même un tantinet trop brave. Il est honnête et plus futé qu'on pourrait le penser -je vous dis pas où il a caché l'objet qui lui permettra de se sortir d'un trèèèèès mauvais pas... Coincé entre le paganisme et le catholicisme de son époque, peu crédule face à Dorius, il ne prend pas ses dires pour paroles d'évangile et ça, je dois dire que ça m'a bien plu. Sus au moine!

Mais l'intrigue du Château des poisons ne serait rien sans les autres personnages.
A commencer par le moine Dorius. Arriviste qu'il n'en peut plus, en voilà un qui a su se faire détester d'emblée. Entre ces propos misogynes -ok, c'est l'époque qui veut ça, mais quand même!- et sa manie de tout diaboliser -ok, c'est sa fonction qui veut ça, mais quand même! bis repetita- Pour un homme d'église, bah il ne m'a pas du tout inspiré confiance le type. Moi perso je ne me serais jamais confessée à un type pareil. Roux en plus! Ouais faut toujours se méfier des roux, encore plus quand ils sont moines! (it's a joke, je n'ai rien contre les roux... :D ). Mais je dis ça, je dis rien hein, n'empêche il pue le Dorius...
Vient ensuite Irana la charmante et charmeuse trobairitz. Qui est-elle vraiment? Que sait-on d'elle réellement si ce n'est sa compétence aux chants mélancoliques des amours déçus? Rien à vrai dire. Elle est mystérieuse et semble en savoir bien plus qu'elle n'en dit... Elle serait pas rousse elle aussi? Dorius ne peut pas l'encadrer. Je ne vous raconte pas les propos qu'il tient à son sujet... Non mais allo, t'es un homme d'église et tu hais ta prochaine comme ça toi? pfft les cathos n'étaient déjà plus ce qu'ils étaient.
En tout cas, notre Irana s'est mise "easy" Jehan dans le corset (oui parce que la poche pour une nana à cette époque je trouve que ça l'fait pas) ^^.
Y a aussi Aude et Robert et quelques autres pélos.

Bref, il est tard, ça fait 2 jours que je m'endors sur mon article alors vous me pardonnerez si j'abrège. Mais ne vous y trompez pas j'ai passé un VRAI bon moment avec cette histoire et, s'il venait à vous tomber entre les mains, vous m'en direz tant sur cette fin à moult rebondissements.
Le langage d'époque, l'état d'esprit des gens, leur crédulité, l'ambiance moyenâgeuse sont fort bien rendus. Certains propos valent leur cargaison d'or (c'est la fête dans cet article, les dictons sont revus à la sauce Quel bookan!).

Bonne année et de bonnes lectures à vous en 2014!!!

Commentaires

Nan mais tu déconnes!! J'adore cet article!!
J'étais écroulée de rire à certains moments.

ça te fait du bien, d'être fatiguée, ça donne un petit côté fun.

Tu sais qu'au delà du délire, ça me donne envie de le lire?
vraiment.
Pourtant c'est pas du tout un auteur qui m'attire.
Vraiment vraiment, pas "oui, un jour, pourquoi pas". Même si je soupçonne ton article de le faire plus beau qu'il n'est ...

Bravo, dear!

Écrit par : Soundandfury | 08/01/2014

Je suis morte de rire! XD ça c'est un article! Autant je n'aurais pas fait attention à ce livre avant mais là! J'adore!!!

Brussolo, je trouve qu'il écrit des livres plaisant mais pas à coup de coeur! Mais plaisant quand même!

Continue à être fatiguée si c'est pour nous pondre des articles aussi bons! ^^

Écrit par : Camille | 08/01/2014

coucou
sympa ton article, tu me donnes envie de découvrir Brussolo, depuis le temps que je le vois et qu'il me trotte dans l'esprit... ;)

Écrit par : cassie | 09/01/2014

Mais c'est quoi cet article ! MDR !!!

Tu me donnes quand même bien envie de le lire, rien que pour l'ambiance moyenâgeuse !

Écrit par : ingrid | 09/01/2014

Tu t'es lâchée, et ça m'a aussi bien fait rire ! pourtant le livre n'est pas drôle c'est sûr… Je suis une grande fan de Brussolo, et je les ai quasiment tous lu dans ma jeunesse ! ( c'est mami qui parle …) et certains sont vraiment scotchants … La moisson d'hiver, les carnets secrets d'un cambrioleur, et pour faire suite au château des poisons , tu as l'armure de vengeance dans le même genre qui est pas mal aussi… enfin il y en a plein… C'est un auteur tres prolixe et dans des styles différents ! Le labyrinthe du pharaon m'avait aussi collé, je crois que je n'ai jamais lu un livre aussi vite tellement le suspens était maitrisé ! Les derniers me plaisent moins, le crû du début est beaucoup mieux ! Alors bonne continuation avec cet auteur !si tu perséveres ! Bisous

Écrit par : Licorne | 09/01/2014

Très bel article et quel humour! J'adore!!!!
Si tu veux je te prête la suite des aventures de Jehan, L'armure de vengeance. Je l'avais dévoré.

Écrit par : Abracadabra | 09/01/2014

Et bah Marie t'as un problème ave cles roux hein hein ?! Tu vas voir ! :D
Belle chronique, je suis contente que tu ais aussi aimé !
je garde un ... (bon n'est pas le mot) ... souvenir de la "cachette secrète" de notre chevalier (où il planque sa petite lame) et des séances de tortures au niveau des jambes...

Écrit par : L'avis d'une Lyonnaise | 09/01/2014

Un auteur jeunesse que j'aime bien, mais je n'ai jusqu'à présent pas lu des romans adultes.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 10/01/2014

@Sound : ahahah! waouh :p suis contente d'être parvenue à te faire marrer sur ce coup-là. J'étais partie pour faire un article banal et je sais pas pourquoi d'un seul coup, il a viré à la déconnade :p Ceci dit, tu devrais vraiment le tenter il est distrayant!
J'adore ton "bravo dear" ;)
@Camille : :) note pour moi même : n'écrire que sous le coup de la fatigue car mes articles déchirent tout ensuite :p ahahah. Merci!
Suis d'accord avec toi, ça ne provoque pas de grandes émotions comme roman mais c'est très agréable à lire!
@Cassie : bonjour et bienvenue chez moi :) C'est un auteur apprécié et dont j'ai souvent entendu parler aussi. J'ai franchi le pas avec ce titre tu vois :) J'espère que tu apprécieras toi aussi quand tu liras un de ses romans.
@Ingrid : eh bien, sais pas, j'étais en train d'et d'un coup, pouf! Étrange hein? :p
Il se lit vite Ingrid et il est divertissant :) Ambiance moyenâgeuse garantie!
@Licorne : je ne te savais pas fan de Brussolo ma Lili. Merci pour toutes ces références, je m'y réfèrerai quand je chercherai un autre de ses romans à lire parce que oui je compte bien persévérer! Cela m'a bien plu et Abracadabra m'a déjà proposé de me prêter la suite ^^
@Lorelei : :p non je te promets je n'ai aucun souci avec les roux/rousses! C'était un peu un private joke...
Toi aussi tu as été marquée par quelques images dans le récit ^^ lol. Ma réaction était à peu près ça : Ôô eeeeeeerk!!!
Côté torture, on comprend vite à quelle époque se situe le récit... valait mieux éviter les geôles à ce moment-là!
@Alex : une info qui en vaut une autre ;)

Écrit par : c'era una volta | 10/01/2014

Lol, j'adore ton article, surtout la fin, paf....

Je ne connais pas Serge Brussolo, mais j'en entends que du bien, il faudrait vraiment que je lise quelque chose de cet auteur.

Écrit par : clédesol | 17/01/2014

Eh eh, merci :p
Moi aussi je n'arrêtais pas d'entendre parler de cet auteur. Alors voilà c'est fait et j'ai bien apprécié. C'est (c'était???) un auteur prolixe donc y a le choix miss.

Écrit par : C'era una volta | 19/01/2014

Alors, voilà, je viens de terminer Le château des poisons et je me suis bien laissée avoir!!!!
Merci Marie, je suis revenue à l'époque médiévale et même si j'ai eu du mal au début, j'ai fini par dévorer ce petit roman, fort sympathique!!!
Une intrigue bien ficelée, je lirai peut être un autre roman de Brussolo!!!
Sauf si une autre de tes chroniques m'entraine ailleurs!!!!

Écrit par : Delphine | 22/01/2014

aaaaaaaah trOp bien t'es venue laisser un com Delph :p
Contente de te lire ici et de voir que tu as apprécié ce court roman :) On va sûrement avoir l'occaz d'en reparler au taf :p
Et puis au plaisir de te faire découvrir de nouveaux titres par le blog :)

Écrit par : c'era una volta | 22/01/2014

Pour moi Le château des poisons est l'un des meilleurs de Brussolo, pour la description de la vie du Moyen-Age et l'intrigue bien ficelée. Cela dit, il manque un petit quelque chose pour en faire un roman inoubliable. En tout cas, le meilleur reste pour moi La main froide, son chef-d’œuvre.

Écrit par : Nico | 10/05/2014

@Nico : bonjour et merci de ton avis sur ce roman. Il s'agissait d'une première lecture de cet auteur pour moi. J'ai effectivement apprécié l'ambiance et l'intrigue.
Je prends bonne note du titre suggéré dans ton com. Merci! Au plaisir de te relire ici ou sur ton blog :)

Écrit par : C'era una volta | 10/05/2014

Oh mais il est extra ton article !! Si après ça je ne lis pas du Brussolo, je ne sais pas ce qui parviendra à me convaincre ;-) Merci pour ce bon moment de rigolade :D

Écrit par : Lupa | 17/12/2014

@Lupa, merci :p C'est un auteur qui vaut le détour dans le genre. Ah et je viens juste de finir la suite ^^

Écrit par : c'era una volta | 26/12/2014

Les commentaires sont fermés.