Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2014

Bird Box - Josh Malerman

Bird Box, Josh Malerman, thriller-horror, mystère mystère, être aveugle est ici un must - être sourd pas du tout, angoisse +++Colin-maillard, on joue?

Quelque chose est arrivé qui a précipité le monde dans une ère post-apocalyptique. Malorie pour survivre s'est barricadée dans une maison avec ses petits. Toute tentative de sorties ne peut se faire que les yeux bandés dans l'angoisse de ce qui rôde peut-être au dehors. Mais aujourd'hui, il va falloir abandonner ce qui depuis 4 ans constitue leur unique abri et affronter l'inconnu avec leur ouïe pour seule amie.


Il est des livres qui une fois ouverts ne se referment pas tant que vous n'êtes pas arrivés au point final. Bird box est de ceux-là. Josh Malerman frappe fort pour son 1er roman. Il a réussi à trouver le(s) levier(s) (chez moi au moins) qui fait/font que la curiosité et l'envie de savoir "Quoi" vous tient rivés aux pages sans que vous puissiez ne serait-ce que vous interrompre 2 minutes de lire. J'ai englouti cet horror-thriller en quelques heures matinales.

Ce roman s'il utilise des rouages déjà exploités dans des films du genre catastrophe et/ou post-apocalyptique (Phénomènes de Night Shyamalan notamment -pas son meilleur- ou même I am a legend de Francis Lawrence) n'en est pas moins angoissant et saisissant.

On suit ici une jeune femme, Malorie, qui apprend sa grossesse alors qu'une sourde menace se fait jour un peu partout dans le monde : des personnes à priori saines d'esprit se jettent sauvagement sur d'autres puis se suicident. Et cette folle "épidémie" se répand sur le monde sans aucune explication, ni moyen de la contenir.
Le récit alterne donc entre le présent, celui des préparatifs à l'évacuation des lieux, et le passé qui retrace les évènements survenus jusqu'à aujourd'hui. L'un fait écho à l'autre et permet de jongler sur différentes peurs avec toujours en ligne de mire celle proprement liée à la menace "inconnue", indescriptible.
Quelques scènes jouant sur l'unique perception auditive et sur la peur panique qui saisit les protagonistes participent superbement à l'ambiance stressante du roman et vous font retenir votre souffle "comme si vous y étiez", jusqu'à ce que la tension retombe.
La psychologie des personnages est plutôt bien travaillée, surtout dans les rapports au groupe : ce qui se met en place dans l'esprit de chacun, les tensions, les liens, les doutes...
Et puis bien entendu le comportement de Malorie envers les petits. Elle est une héroïne qui ne peut que susciter des avis ambivalents mais tous devraient s'accorder à lui reconnaître une grande force de caractère et ce courage exceptionnel propre aux "survivors".

Ce que j'ai trouvé "amusant" c'est qu'alors que dans cette histoire il est dans de nombreuses scènes clés fait appel aux perceptions auditives de chacun, j'ai de mon côté beaucoup mis en images, comme pour tenir à distance l'angoisse qui émanait des personnages... Autant dire qu'à aucun moment je n'aurais voulu être à leur place... Brrr !!!

Le point fort de ce premier roman de Josh Malerman tient vraiment au fait qu'il ait su maintenir tout le mystère autour de cette menace et la tension qui émanait des personnages et ce jusqu'à la presque dernière page (même si la fin m'a paru un peu rapide et facile).

"Jusqu'à quelle distance quelqu'un peut-il entendre?"

"Tu commences à entendre des choses. Tu perds la boule, mec. Remonte ce seau et retourne à l'intérieur. Tout de suite.
Mais alors même qu'il s'y emploie, Felix sent monter en lui les prémices d'une peur sans doute littéralement insupportable. Le seau, se dit-il, a l'air légèrement plus lourd que d'habitude.
Ce n'est PAS plus lourd! REMONTE ce seau et RENTRE TOUT DE SUITE!!
Felix s'arrête de tourner une fois que le seau a atteint le rebord. Lentement, il tend une main tremblante dans sa direction [...]
Felix ne sent rien d'autre que de l'eau dedans.
Tu vois? Tu te fais des id...
"

Je remercie bien évidemment Babelio qui encore une fois par son opération Masse critique m'a  permis de découvrir ce roman et cet auteur déjà connu par ailleurs sur la scène musicale américaine.

Commentaires

Bonjour C'era,

C'est trop tentant ! J'aurais bien besoin d'un roman comme celui-ci en ce moment pour me remettre dans le bain. Je n'avance pas, c'est terrible ! Il me tente énormément, ce livre. Vivement sa sortie en poche ! Je te souhaite une belle journée.

Écrit par : MyaRosa | 19/12/2014

Répondre à ce commentaire

J'en entends de plus en plus parler, je commence à avoir hâte de le lire ! :)

Écrit par : Hortense | 19/12/2014

Répondre à ce commentaire

Comment veux-tu que je résiste après ça ? Cela tient du domaine de l'impossible !! Heureusement que j'ai pris les devants en le glissant subrepticement dans ma PAL ;) Bah, pourquoi attendre davantage ? :D

Écrit par : Lupa | 19/12/2014

Répondre à ce commentaire

Je l'ai dans ma PAL grâce à Cajou et j'ai vraiment super hâte de le lire :)

Écrit par : Léa Touch Book | 19/12/2014

Répondre à ce commentaire

Justement j'en ai entendu le plus grand bien il y a peu de temps. Il me tente donc vraiment beaucoup.
Dès que je le lis je te dis ;)
Belle soirée.

Écrit par : anne charlotte | 19/12/2014

Répondre à ce commentaire

Je veux ABSOLUMENT le lire celui ci et ton avis renforce mon envie !!!

Écrit par : Lizouzou | 21/12/2014

Répondre à ce commentaire

Cool de voir que ton avis est positif, je viens de le mettre dans ma PAL alors ça me donne envie de m'y mettre !

Écrit par : DoloresH | 22/12/2014

Répondre à ce commentaire

C'est mystérieux à souhait, ça me plaît ! Bird Box est dans ma PAL numérique, je pense qu'il y passera un jour ou l'autre !

Écrit par : Ingrid | 22/12/2014

Répondre à ce commentaire

@Mya : je suis convaincue que tu te laisserais prendre dans les mailles de ce livre ^^ Et quand ce sera fait viens me le dire que j'aille zieuter ton avis :)

@Hortense : bonjour et bienvenue chez moi :) C'est un titre qui a la côte effectivement. Alors je ne sais pas si cela suffit à faire l'unanimité, toujours est-il qu'il est rudement efficace dans son genre.

@Lupa : tu n'auras pas résisté longtemps hein, mon petit doigt me dit que d'autres que moi ont dû te tenter bien avant moi :) J'espère qu'il te tiendra en haleine.

@Léa : nous avons la même tentatrice ;)

@Anne-Ch. : j'attends de tes nouvelles pour bientôt alors? Tu es toujours la bienvenue tu le sais

@Lizou : alors j'espère contribuer rapidement à ce que tu l'obtiennes!!!

@DoH : :) au plaisir de lire ton avis miss

@Ingrid : tu vas voir que tu vas l'engloutir (glisse toi dans un bain avec) ^^

Écrit par : c'era una volta | 22/12/2014

Répondre à ce commentaire

Je vais faire baisser un peu ma PAL avant de me l'acheter :) mais je viendrais partager mon avis. Bises

Écrit par : anne charlotte | 22/12/2014

Répondre à ce commentaire

Une ère post-apocalyptique ? Je ne vais donc pas plus loin. Non, n'insiste pas.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 23/12/2014

Répondre à ce commentaire

@Anne-Ch. : c'est noté misstinguette :)

@Alex : tu as tort de ne t'arrêter qu'à ce mot ^^ (j'ai insisté? :p)

Écrit par : c'era una volta | 26/12/2014

Répondre à ce commentaire

je partage totalement ton avis et je trouve que tu en parles très bien.
c'est marrant moi aussi j'ai pensé à Phénomènes en lisant ce titre, plein de mystère qui fait vraiment monter la tension. Je me demande en film ce qu'il peut donner...
Des bisous C'era !!

Écrit par : stephanie plaisir de lire | 26/12/2014

Répondre à ce commentaire

@Stéph : c'est grâce à toi que le nom du film m'est revenu, je voyais l'histoire, les images mais impossible de remettre un titre dessus ^^
Je crois que quelqu'un a déjà acheté les droits pour une adaptation...

biz ma belle

Écrit par : c'era una volta | 26/12/2014

Répondre à ce commentaire

J'ai été un peu déçue par ce roman, tant qu'à moi... J'ai trouvé le procédé efficace, mais j'ai trouvé ça long par moments...

Écrit par : Karine:) | 27/12/2014

Répondre à ce commentaire

@Karine : je pense que je vois "à peu près" sur quelles parties tu as pu trouver ça long, mais ceci dit comme c'est une question de ressentis, de mon côté j'étais tellement intriguée et prise par l'ambiance, je ne me suis pas du tout ennuyée :)
Après je conçois qu'il faille vraiment entrer dans l'histoire pour mener cette lecture tambour battant et bien flipper sur certains passages ^^

Écrit par : c'era una volta | 27/12/2014

Répondre à ce commentaire

Mouais je pense que je vais attendre un peu pour le noter dans ma wish. Si un jour je le recroise et que j'ai "évolué" pourquoi pas mais là j'sais pas, j'le sens pas ^^
Mais merci pour ton avis, ça aide !

Écrit par : Kyradieuse | 29/12/2014

Répondre à ce commentaire

Kyra : c'est important de suivre ses envies, ce n'est pas moi qui te le reprocherais. Merci d'avoir pris le temps de passer :)

Écrit par : c'era una volta | 18/01/2015

Répondre à ce commentaire

J'ai un très gros coup de coeur

Écrit par : Milo | 10/02/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour jeune Milo et bienvenue par ici. Je te remercie de ton commentaire. Je suis effectivement allée lire ton avis sur ton blog et pu voir à quel point tu l'avais apprécié. :)

Écrit par : c'era una volta | 10/02/2015

Répondre à ce commentaire

J'avais bien aimé dans l'ensemble même s'il m'avait fallu un peu de temps pour "entrer" dedans. Mais cette angoisse et cette oppression ont finalement bien fonctionné pour moi. Seuls bémols, la fin, comme pour toi, et la scène de l'accouchement, pas crédible pour moi, too much. J'ai lu quelque part qu'il allait être adapté en film, je me demande comment ils vont s'y prendre pour transposer ce noir perpétuel au cinéma!

Écrit par : Stellabloggeuse | 05/04/2015

Répondre à ce commentaire

Stella : tu as raison ce sont peut-être bien les deux moments où j'ai un peu regardé avec distance les évènements plutôt que d'être dedans. Mais parce qu'il y avait d'autres moments bien angoissants j'en garde un ressenti encore assez fort.
Au cinéma il existe beaucoup d'artifices sur lesquels jouer pour suggérer l'angoisse des protagonistes et faire monter la pression, un de ceux dont use l'auteur ici est le bruit et je crois que ça peut vraiment marcher. Pour rendre l'appréhension plus forte, il suffit de mettre le public dans la peau de celui qui ne voit rien (je pense ici aux scènes en extérieur). Ce qui fonctionne bien aussi, c'est de rendre le public omniscient de ce qui se passe alors que le protagoniste lui ne voit rien et là, t'es juste trop flippé pour lui et t'as envie de crier "non non non, pas par là!!! aaaaaaaaaaah..." : ok je m'emporte un peu :p (j'ai une bonne imagination pour ce genre de choses ^^ )

Écrit par : c'era una volta | 05/04/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire