Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2015

Avis express (genre casse-croûte) #5

avis express,bds,manga,court roman,casse-croûte copieux mais drôlement bon,goûtes-y donc!

Houla j'ai un peu laissé à l'abandon ce rendez-vous. Ce n'est pas faute d'avoir lu un tas de bds depuis le #4 pourtant.
Et donc pas mal de choses à vous présenter. De l'historique, de l'aventure, du drame, du contemporain, du voyage. Bref de quoi se mettre sous la dent.
Il y aura aussi une petite rétrospective du manga "seinen" Bride stories, pour lequel je suis arrivée au bout des dernières parutions et un petit avis sur un court roman.

Bonne découverte! :)


Saint Mal_Lambda.jpg
Saint Mal de Lambda
Un jeune ukrainien, Niejdan, est à la recherche de son père, exilé à Saint Malo. Sa rencontre avec un marginal et une jeune femme plutôt étrange l'entraîne dans un tourbillon autour de la quête identitaire.
J'ai dégotté cette BD au festival Chien Jaune du polar à Concarneau (#vacs Bretagne 2013). J'avoue avoir été séduite par la couverture et le bref échange avec son auteur. Malheureusement, à la lecture, je me suis retrouvée plongée dans la confusion totale. Les dessins ne sont pas sans attraits, le scénario est bien sombre mais j'avoue ne pas avoir tout compris à cette histoire...


Les échos invisibles_Sandoval_La Padula.jpgLes échos invisibles de Tony Sandoval et Grazia La Padula
Baltus est un jeune photographe, amoureux fou de sa femme, Monica. A la perte de sa dernière, il perd complètement pied et s'exile en Sicile. Mais après 20 ans d'une vie en retrait des Hommes, une jeune journaliste vient bousculer la fragile paix retrouvée.
C'est sombre et très mélancolique, ça parle du deuil, de la douleur, de la folie aussi. Il y a aussi une part de fantastique. J'ai aimé le scénario et encore plus le trait de crayon de Grazia La Padula : des visages marqués et anguleux, des têtes un peu surdimensionnées sur leurs corps ; des couleurs pastel qui étayent à merveille l'ambiance.


Lydie_Zidrou_Lafebre.jpgLydie de Zidrou et Jordi Lafebre
Un village des années 30, au bout d'une impasse vivent Camille et son père. La jeune femme un peu simplette accouche d'un enfant mort-né. Peu de temps après, Camille agit comme si son bébé était là bien en vie. Les villageois, du plus petit au plus grand, touchés par la jeune femme, ne vont en rien railler sa folie ; bien au contraire ils vont tous ensemble agir à l'unisson de cette dernière et donner vie à cet enfant.
Un petit coup de cœur pour ce one-shot qui met à l'honneur la solidarité des gens.
Les tons sépias utilisés par Lafebre m'ont vraiment plu, ils collent bien à l'époque et à ce récit. C'est vraiment une belle fable, pleine d'émotions et de sincérité. Je recommande cette BD doudou qui fait du bien.

Auschwitz_Croci.jpgAuschwitz de Pascal Croci
Ex-Yougoslavie, années 90', un couple se remémore la déportation suivi de leur enfermement à Auschwitz, l'horreur du camp, les bourreaux nazis...
Le titre parle de lui-même car qui n'a jamais entendu parler de ce camp d'extermination juif? Un one-shot documentaire que Croci (au scénario et au dessin) a voulu riche d'images percutantes pour sensibiliser le lecteur, pour ne pas qu'on oublie : devoir de mémoire!
En noir et blanc pour appuyer la noirceur du propos. Des visages émaciés, dérangeants, saisissants. Impossible d'oublier ces dessins. Juste la fin qui m'a un peu laissée en plan.
Le dossier et l'interview de Croci sont à lire sans faute!

MarieAntoinette sweet lolita_Croci_Pauly.jpg
Marie-Antoinette sweet lolita de Pascal Croci et Françoise-Sylvie Pauly
Croci et Pauly dresse ici un certain portrait de la reine Marie-Antoinette, de Versailles à sa fuite en nous faisant découvrir ses passions et occupations.
Cette vision de "l'autrichienne" ne se veut pas le reflet fidèle de l'Histoire (l'auteur nous en avise d'ailleurs très honnêtement), non c'est juste un regard posé sur elle. Le plaisir a été ici pour moi totalement visuel, ce Marie-Antoinette sweet lolita est de toute beauté et je ne peux que conseiller d'y jeter un œil pour découvrir la palette de matériaux utilisés.
En bref, si le récit peut paraître brouillon, graphiquement c'est superbe.


Sambre_Yslaire et Balac.jpgSambre, tome 1 : plus ne m'est rien... de Bernard Yslaire et Balac
Au XIXème siècle, Bernard Sambre, un jeune aristocrate, croise à l'enterrement de son père, une jeune femme aux yeux rouges, Julie. Elle lui rend cet amour passionné. Mais ils ne sont pas du même rang et une certaine malédiction plane sur les iris couleur sang...
C'est sombre, c'est romantique comme un roman de cette époque. Des amours contrariés, de la jalousie sur fond de malédiction tel est le scénario de cette série et en tout cas du tome 1.
Un rendu graphique en accord parfait avec l'histoire. Des tons  sépias et gris, des touches de rouge, des planches sensuelles contribuent grandement à l'ambiance mystérieuse et envoûtante de ce 1er tome.

Romain et Augustin_Cadène.jpgRomain & Augustin : un mariage pour tous de Thomas Cadène, Falzon et  Guarguilo
L'histoire de deux hommes qui s'aiment et veulent se marier. Les préparatifs riment avec tension, hésitations et douloureux questionnements. Dimitri (un cousin ou un ami, je ne sais plus) décide d'aller rencontrer la famille des futurs mariés afin de recueillir leur sentiment quant à ce mariage entre hommes.
Visuellement, j'ai préféré les planches couleurs à celles en noir et blanc mais dans cette histoire, ce n'est pas ce qui a compté dans l'intérêt suscité.
Un roman graphique qui a le mérite de vouloir ouvrir le débat de l'intérieur en s'appuyant sur les ressentis des futurs mariés, de la famille. J'ai trouvé ça intelligent et sincère.
C'est d'actualité et pertinent.

Kililana song de Benjamin Flao.jpgKililana song de Benjamin Flao
Lamu au large du Kenya, un archipel où vit chez sa tante, Naïm un orphelin de onze ans. L'enfant préfère faire l'école buissonnière plutôt que de suivre son frère à l'école coranique. Comme ses copains il se livre à diverses magouilles sans savoir que l'une d'entre elles va l'entraîner bien plus loin qu'il ne pensait.
Un premier tome qui pose le cadre, les personnages (gamins du coin, vieille mamma, prostituées, trafiquants, junkies, djihadistes, promoteurs véreux : un vrai florilège). Un second beaucoup plus trépidant côté intrigue.
Le petit Naïm, gamin espiègle et curieux de tout est hyper attachant. D'autres sont assez affreux. Des figures qui portent toutes une histoire, un drame.
Graphiquement, je dois dire que c'est de toute beauté, une palette de couleurs qui font rêver d'être en un tel lieu. Ce Kililana song oscille entre carnet de voyage et peinture de société.

Bride stories 1 à 6 de Kaoru Mori.jpg

Bride Stories (Tome 1 à 6) de Kaoru Mori
Une histoire d'amour historique qui se situe au XIXème siècle en Asie Centrale. Amir a 20 ans, c'est une belle jeune femme accomplie dans divers domaines qui se voit promise au jeune Karluk du clan voisin, il est de 8 ans son cadet. Amir va devoir s'habituer aux mœurs de ce nouveau clan, aux membres de sa nouvelle famille et à ce garçon à l'allure fragile qui est maintenant son mari.
On découvre aussi M.Smith un ethnologue anglais (agent secret?) venu étudier les coutumes et les mœurs de ce pays. On va le suivre durant 2 tomes. Il nous laissera en compagnie de deux jumelles, Layla et Leyli, pleines de vie et très entreprenantes dans leur quête d'un époux.
Viendra enfin le dernier tome paru et le plaisir de retrouver le clan Eihon et notre couple avec un Karluk grandit, plus sûr de lui et prêt à affronter avec Amir et sa famille ceux qui viennent envahir ses terres.
Mon avis : Ce seinen est de toute beauté. Il faut voir le souci du détail qui est apporté par Kaoru Mori à ses dessins que ce soit les vêtements, les tapis, le bois. C'est d'une extrême délicatesse et un des points forts de cette série. Et le fait que ce soit en noir et blanc n'enlève rien à cette beauté graphique.
Mais l'intérêt de cette série n'est pas que graphique, chaque tome est l'opportunité de découvrir les us et coutumes de ces clans d'Asie Centrale, que ce soit l'artisanat, l'élevage, la cuisine mais aussi la fauconnerie.
Le mariage quant à lui sert de fil conducteur à la série.
Les personnages sont vraiment attachants, parfois très drôles comme les jumelles, parfois réservés ou intrigants. Je me suis délectée des péripéties qui jalonnent leur quotidien et j'ai hâte de les retrouver maintenant.

Poussière d'homme de David Lelait.jpgPoussière d'homme de David Lelait
Roman autobiographique. David Lelait parle de son homme qui n'est plus, emporté par la maladie. Il nous livre son amour infini, cette douleur vive de la perte. Il retrace avec nous et avec rage contre la mort, le parcours de cet amour fulgurant et déchirant.
Un roman court qui m'a beaucoup rappelé La plus que vive de Christian Bobin (dont j'avais d'ailleurs donner un rapide avis dans le tout premier Avis express). Ici aussi, une très belle ode à l'amour, un cri du cœur pour l'être aimé parti trop tôt. On ressent toute la violence des sentiments de David Lelait, sentiments contrariés par la perte mais toujours très vifs. On ressent aussi la colère, le sentiment d'injustice et d'impuissance qui étreint son cœur (sentiments qui ne peuvent que trouver un écho dans le cœur de qui a vécu la perte d'un être cher). Cela n'empêche pas la tendresse d'être là.
Je dois quand même dire que je l'ai trouvé plus pesant et bien plus triste que La plus que vive dans lequel perçait malgré le manque, malgré le deuil, la lumière de la vie. Cela reste beau et intense et très bien écrit.

"Où que tu sois, ailleurs ou nulle part, tu vibres à jamais en moi, cours dans mon sang, palpites dans mes veines. Tu t'écoules en moi comme l'eau de pluie ravine, lente et délicieuse, une terre asséchée. Je te porterai haut tant qu'un peu d'air me gonflera la poitrine. Je ne serai plus jamais moi, je suis nous."

"Ton absence est une corde qui m’étrangle, vole mon souffle et me brûle la chair aussi fort que je me débats. Parfois je me cramponne à elle pour retrouver mon chemin jusqu’à la surface du monde.
Merci à Stéphanie Plaisirdelire de m'avoir offert ce beau roman."

Voili voilou pour ce récapitulatif des 6 derniers mois (à peu près). Je n'ai pas inclus toutes les bds lues dernièrement, j'en garde sous le coude pour un prochain Avis express et parce que surtout je ne voudrais pas rendre le casse-croûte trop indigeste :p

A suivre!

Commentaires

Que de tentations ! J'ai très envie de découvrir Lydie, Auschwitz, et Sambre et Bride Stories. ^^

Écrit par : Cledesol | 25/05/2015

Répondre à ce commentaire

Regarde vite si ces titres sont dispos à la bibli Clé :) C'est de la bonne nourriture ^^

Écrit par : c'era una volta | 25/05/2015

Répondre à ce commentaire

Brides stories!!! 3 (ça se passe de commentaire).
Les dessins de Croci ont l'air pas mal du tout, je ne connaissais pas.
Et Sambre j'adore!

Écrit par : Mariejuliet | 25/05/2015

Répondre à ce commentaire

voilà de bonnes idées lectures pour mon prochain passage à la médiathèque. parce que pdt que les mômes bouquinent et voguent entre les rayons et bien moi je BDvore !

Écrit par : stephanie plaisir de lire | 26/05/2015

Répondre à ce commentaire

Sambre, Marie-Antoinette et Auschwitz!! Très belle liste en tout cas, et pour ma part, quelques découvertes :)

Écrit par : Black Siren | 26/05/2015

Répondre à ce commentaire

Aaah les Sambre, j'adore. Il faut que je les relise tiens ! J'adore aussi Bride stories, et j'attends la suite avec impatience.
Tu m'intrigues avec Lydie, je vais aller voir ça de plus prêt !

Écrit par : La chèvre grise | 26/05/2015

Répondre à ce commentaire

Auschwitz est une BD que j'avais beaucoup aimée.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 26/05/2015

Répondre à ce commentaire

De bonnes idées à piocher, Sambre me tente bien ! Les mangas j'arrive pas ... Il faudrait que je tente cette série, j'en entends beaucoup parler... A voir a la biblio ! C'est ce que tu me conseilles C'era pour démarrer ?

Écrit par : Licorne | 26/05/2015

Répondre à ce commentaire

@MJ : Oh tu connais Sambre? Tu as lu toute la série? C'est bon jusqu'à la fin? (ouaip bcp de questions ^^ )
Les dessins de Croci dans Auschwitz sont plutôt percutants effectivement...
Bride stories, no comment pour les initiés :p

@Stéph : Ta bibli est bien fournie côté bds? ici, y a de quoi faire côté adulte et côté jeunesse, c'est plutôt sympa.
Tu as bien raison de mettre à profit le moment pour lire des bds, ça m'est déjà arrivé de me poser pour en lire sur place en attendant que la personne avec qui j'étais ait fini son tour :)

@Black siren : tu les connais ou ce sont celles qui te tentent? Contente que mon 'tit billet fasse son effet, c'est le but en même temps ;)

@La chèvre grise : tiens toi aussi? décidément. Avec MJ vous êtes raccord :)
Je crois que nous sommes nombreux(ses) à attendre le tome 7 de Bride. Patience...
Oh Lydie, c'est vraiment une bd à découvrir. Cette histoire ça paraît pas grand chose comme ça mais c'est vraiment sympa, positif, touchant. Je sais pas, elle fait du bien cette bd.

@Alex : marquante n'est-ce pas?

@Licorne : :) Sambre, les 1ères pages passées tu rentres dans l'histoire et ça roule parce qu'il y a la séduction des images qui marchent bien avec le scénario.
Les mangas, il faut vraiment aller vers des histoires ou des thèmes qui te plaisent pour aborder le genre. Et autant je peux voir des séries anime ou des films anime autant j'ai découvert tard les mangas papiers. Mais y a des petits bijoux. Je pense à Bride stories qui est très riche côté découverte culturelle, etc...
C'est difficile de te conseiller une série en particulier mais je pourrais aussi te parler de la série Pluto que j'ai adoré (c'est policier Sf plutôt, MJ corrige-moi si tu me lis :p ). Un scénario type top vraiment prenant.
Qu'ai-je lu d'autre qui pourrait te plaire?... Chi une vie de chat, c'est mignon et je me suis tordue de rire en lisant le 1er tome :p
I am a hero c'est particulier... Après j'ai lu des one shot, Le chien gardien d'étoile que j'ai trouvé très touchant et d'autres dont les noms m'échappent maintenant...
Je suis sûre que les copines pourraient t'en conseiller bien d'autres :)

bises à toutes! Et merci de votre intérêt pour ce casse-croûte!

Écrit par : c'era una volta | 26/05/2015

Répondre à ce commentaire

Hop ! J'ajoute Sambre, Auschwitz et Lydie à la liste de lecture de la médiathèque ! Marie-Antoinette ne fait pas (encore) partie du catalogue mais grâce à ma recherche, j'ai trouvé une autre BD qui lui est consacrée et qui m'a l'air intéressante, il s'agit de Marie-Antoinette, la reine fantôme de Rodolphe & Annie Goetzinger. Peut-être que ça te pourra te plaire...

Écrit par : Ingrid | 27/05/2015

Répondre à ce commentaire

Ingrid, j'étais persuadée que c'était toi qui m'avais conseillé Sambre ^^
J'espère que tu découvriras rapidement les autres :)
Je note pour le Marie-Antoinette dont tu parles au cas où. Merci miss

Écrit par : c'era una volta | 27/05/2015

Répondre à ce commentaire

Merci C'era tu m'en as donné bien assez pour commencer ! Je te fais confiance : Bride Stories et Pluto sont notés... Je vais voir ce que je peux dénicher à la biblio ! bises

Écrit par : Licorne | 29/05/2015

Répondre à ce commentaire

Ohlàlà, comme je raffole de ces billets casse-croûte ! Ils m'ouvrent grand l'appétit, et pour moi qui ne lis jamais de BDs, je me sens moins inculte en la matière après la dernière bouchée ! Je mettrai Bride Stories en tête de ma prochaine liste de courses bédéesque...Merci :) Bises :)

Écrit par : Lupa | 29/05/2015

Répondre à ce commentaire

Poussière d'homme est vraiment magnifique :)
Merci pour les découvertes ^^

Écrit par : Léa Touch Book | 05/06/2015

Répondre à ce commentaire

@Licorne : alors bonnes découvertes! :)

@Lupa : Faut y aller doucement alors pour ne pas risquer l'indigestion, mais tu verras on y prend vite goût pour peu qu'on est séduit par le mélange graphique + récit :)

@Léa : de rien mamzelle :)

Écrit par : c'era una volta | 19/06/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire