Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2015

L'Assassin Royal, Tome 2 : l'assassin du roi - Robin Hobb

L'assassin royal, Tome 2 : l'assassin du roi,Robin Hobb,fantasy,amour vs devoir,don,intrigues et secrets,message à décoderCom' union
Fitz porte encore les séquelles de sa précédente mission lorsqu'il se met en route pour rentrer à Castlecerf. Entre visions et cauchemars, l'urgence de retrouver et protéger ceux qui lui sont chers étreint le cœur du jeune homme.
Partagé entre désir et devoir, Fitz est dès son retour confronté aux intrigues de la Cour, aux menaces internes comme externes.
Plus que jamais, les dons et compétences du jeune assassin royal devront servir et protégés son Roi, son Prince et ses reines de cœur.


Dès la fin de L'apprenti assassin, j'ai eu hâte de retrouver Fitz, il ne manquait que l'occasion. J'ai donc saisi la perche tendue par Solessor qui m'invitait à une lecture commune de ce tome 2.

J'ai apprécié l'attention de Robin Hobb qui dans les premières pages permet au lecteur de resituer et se remémorer les évènements du tome 1. Le sourire m'est venu d'emblée, j'étais à nouveau ferrée.

L'assassin du roi est une suite qui fait la part belle aux sentiments, ceux de Fitz principalement mais aussi à ceux d'un certain nombre des personnages que nous avons rencontrés dans le tome 1 et qui continuent de graviter autour du bâtard de Chevalerie.
Le jeune homme a grandi, des préoccupations de son âge viennent s'immiscer dans celles dues à la fonction que lui a "imposée" le roi Subtil. Fitz est tiraillé entre son amour pour Molly et le devoir, les responsabilités qu'il a envers Subtil et le prince Vérité et maintenant Kettricken, l'épouse de ce dernier.
Si nous venions à oublier la jeunesse de Fitz, il suffirait de se pencher sur ses réactions, parfois puériles, parfois impulsives, des réactions parfois de gamin boudeur et qui révèlent une certaine immaturité affective. Le garçon, fou d'amour, peut se montrer obtus, fermé aux conseils et avertissements de ceux qui lui veulent du bien, qui savent que d'autres sauront utiliser à mauvais escient la moindre de ses failles (et son amour pour Molly en est indéniablement une).
Il faudra alors toute la sagesse et prévenance de ceux que je nommerai "les bienveillants" pour lui faire garder raison et prudence et, au-delà de ça, lui faire ouvrir les yeux sur la place qui est sienne, les possibilités qui lui sont ouvertes ou non et les engagements à tenir.
Autant dire que Fitz a bien du mal à se résigner au chemin tout tracé pour lui et aux sacrifices demandés.
"Heureusement", les manigances de Royal, l'état de plus en plus préoccupant de Subtil et les forgisés aux portes de Castlecerf ne manquent pas de le tirer de sa langueur et de le ramener à son rôle premier.
Dans ce tome, Fitz ne manquera encore une fois guère d'occupations et ne restera pas sans courir de risque vital...

Ce tome 2 permet aussi de creuser un peu plus notre connaissance de ces autres protagonistes rencontrés dans le tome précédent. Il en est ainsi de Dame Patience, veuve de Chevalerie, de plus en plus attachante et attachée à Fitz et qui saura, avec sa servante Brodette, nous étonner plus d'une fois.
Kettricken, jeune épouse de Vérité, dont nous avions pris une légère mesure en fin du 1er tome, révèle ici toute la force de son caractère et le potentiel qu'elle a en elle.
Molly, amie d'enfance de Fitz, qui avait quitté le village auprès d'un autre garçon, est finalement devenue chambrière au château. Cependant, la jeune femme a d'autres projets et ne compte pas y rester toute sa vie. Ses sentiments pour Fitz sont forts mais malmenés par les secrets qui entourent le garçon.
Les figures féminines peintes par Robin Hobb sont intéressantes parce que fortes, volontaires, intelligentes et indépendantes et surtout jamais soumises aux hommes, bien au contraire. J'ai particulièrement apprécié cela.
Bon les hommes du 1er tome sont là aussi mais, que ce soit Vérité (toujours si préoccupé et "absent"), Burrich (présent et distant à la fois) ou Umbre (mystérieux et plus qu'évanescent), que j'apprécie tout de même toujours autant dans les rapports qu'ils entretiennent avec Fitz ou simplement pour ce qu'ils sont, j'ai trouvé qu'ils étaient plus effacés, moins sur le devant de la scène que les dames citées ci-dessus.
Je dirai que le Fou avec ses phrases sibyllines, son comportement, a été plus marquant encore dans ce tome, plus intrigant aussi.
Le Roi Subtil occupe une bonne place dans le récit, préoccupante toutefois... Quant à Royal le fourbe, il reste égal à lui-même : manipulateur, détestable au possible (son valet placé stratégiquement auprès de Subtil l'est tout autant)...

Mais il est un être qui va marquer ce tome 2 du fait de son rapport compliqué et privilégié à Fitz, c'est Œil-de-nuit. Un louveteau que Fitz a libéré de la cage dans laquelle un négociant d'animaux le tenait enfermé. Avec lui, Fitz va se laisser aller plus qu'il ne devrait au Vif, ce don de communication particulier qui le lie aux animaux et que Burrich lui a interdit à jamais d'utiliser.
Domination, collaboration, connivence, protection, amitié. Il est parfois difficile de savoir qui du loup ou de Fitz domine l'autre mentalement ou même physiquement. Fitz ne parvient pas toujours à couper le lien mental qui l'unit à Œil-de-nuit, qui de son côté a bien du mal à comprendre cet humain-loup qui refuse les règles de la meute.
De nombreux passages sont consacrés à la construction de cette relation qui nous le comprenons vite est faite pour durer.

Un tome qui peut paraître mou dans les faits mais qui se révèle être intéressant à plus d'un titre tant il recèle d'informations (et d'autant de suppositions) pour l'avenir et le devenir de nos protagonistes (rien que d'y penser il me viendrait presque l'envie d'abandonner ma lecture présente pour me jeter sur la suite, La nef du crépuscule.

"Cesse de te définir par ce que tu ne peux pas faire. Vois plutôt ce que tu n'as pas perdu."

"Il y avait de l'apaisement à regarder le malheur en face et à dire : "Je te connais. Tu m'as fait du mal, tu m'as presque tué, mais je suis toujours vivant. Et je vais continuer à vivre"."

"Rien n'est seul, rien n'est oublié, rien n'est dépourvu de sens, rien n'est insignifiant et rien n'a d'importance". (cette citation m'a tellement fait penser à certaines citations tirées de Les Eveilleurs de Pauline Alphen)

"Un message n'est pas délivré tant qu'il n'est pas compris".

l'assassin royal,tome 2 : l'assassin du roi,robin hobb,fantasy,amour vs devoir,don,intrigues et secrets,message à décoder

Commentaires

Une excellente saga, bonne lecture pou la suite (^-^)

Écrit par : Mina | 14/09/2015

Répondre à ce commentaire

Il faut absolument que je découvre cette saga :)

Écrit par : Léa Touch Book | 16/09/2015

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce super billet ! Tu n'as rien oublié, et j'ai replongé direct dans mes souvenirs, c'était trop chouette *_*
Se sentir ferrée, c'est tout à fait ce que provoque cette saga, non par l'action qui s'y déroule mais pour l'intrigue qui monte crescendo, ainsi que pour l'assortiment des personnages auxquels R. Hobb a insufflé une très grande sensibilité et qui suscitent l'attachement !
Hi hi, je te dirais bien "Mais oui, jette-toi sur La nef du crépuscule !" Car, faible que je suis, c'est ce que j'avais fait à l'époque de ma lecture ^^ Et puis aussi parce que lorsque tu seras arrivée à la fin du sixième tome, je reprendrai bien l'aventure de Fitz à tes côtés ;-) Bon, c'est vrai que j'ai le temps de voir venir, et de réduire un minimum mon abyssale PAL d'ici-là ^^ Mais si tu es ok, rendez-vous est pris :) Baci !

Écrit par : Lupa | 17/09/2015

Répondre à ce commentaire

@Mina : Merci et bienvenue à toi :) Tu l'as lue jusqu'au bout ? Bon va falloir que j'aille découvrir ton blog!

@Léa : mais tss, depuis le temps toujours pas fait? :p

@Lupa : De rien miss :) Cela compte sur une série au long cours l'attachement aux personnages, c'est ce qui fait (au-delà de l'intrigue qui a son importance oui) qu'on a envie d'y revenir. Savoir ce qui va advenir d'eux, comment ils vont évoluer, comment les relations vont évoluer aussi... J'aime vraiment ça. Robin Hobb est intelligente, elle les a bien pensés tous autant qu'ils sont ^^
Oh tu me tentes toi avec ton invitation à une LC! hmm je vais faire mon possible mais pas avant 2016 hein (je ne veux pas faire de promesses que je ne saurais tenir ^^ ).
Descends donc ta PAL monstrueuse en attendant :p
biz itou

Écrit par : c'era una volta | 18/09/2015

Répondre à ce commentaire

Ta chronique rend bien hommage aux relations entre personnages, si importantes comme tu le soulignes ! Elle me donne envie de me replonger dans la saga à moi aussi. Beaucoup de questions restent en suspens, certaines choses prennent un tour qui m'inquiète, dans le sens où je crains beaucoup pour certains des protagonistes... c'est là tout le talent de Robin Hobb, qui nous transporte au plus près d'eux ! Je n'ai plus qu'à écrire mon avis, moi aussi ! ;)
A bientôt pour la suite peut-être, j'essaierai d'être plus performante ! ^^

Écrit par : Solessor | 20/09/2015

Répondre à ce commentaire

Sol ^^ salut binôme de cette lecture :)
En même temps, vu que nous savons qu'il reste un paquet de tomes sur cette saga, heureusement que toutes les questions n'ont pas déjà trouvées de réponses :p Je suis moins inquiète pour les personnages dans cette série que dans Le Trône de Fer. J'ai confiance, je crois que ça ira bien pour nos chouchous (bon ok, j'essaie d'y croire pour 2).
J'attends ta chronique de pied ferme! Allez hop hop miss :)
(et ne me tente pas toi aussi pour lire déjà la suite!)

Écrit par : c'era una volta | 20/09/2015

Répondre à ce commentaire

Disons que beaucoup de questions en particulier me travaillent un peu ! ;)
Sinon, bien sûr qu'on n'a pas encore toutes les réponses, sinon ça ferait beaucoup de descriptions de paysage dans tous les tomes à suivre ! :D
Et si si si, je vais sûrement te tenter à un moment ou à un autre !

Écrit par : Solessor | 20/09/2015

Répondre à ce commentaire

Des questions, des questions en particulier! Comme? Dis-moi!
(oh non pas des descriptions, c'est ce que j'aime le moins, quand elles sont à rallonge... pouah)
Attend un peu alors avant de me tenter ^^

Écrit par : c'era una volta | 21/09/2015

Répondre à ce commentaire

Ah ah, je vais essayer sans spoiler personne ! ^^
Je me demande en particulier ce que l'avenir réserve à Subtil... Comment Vérité va évoluer, si Royal ne va pas prendre trop de place, ce qui sera possible pour Molly et Fitz, ce qui nous a valu ce changement de comportement du Fou... plein de choses, tu vois ! ;)

Écrit par : Solessor | 21/09/2015

Répondre à ce commentaire

Alors je mets un avertissement pour ceux qui n'auraient pas lu le Tome2 : ALERTE SPOIL ^^

-Subtil... il me paraît en bien mauvaise position. D'une part parce qu'il ne semble pas se rendre compte de ce dont Royal est capable pour prendre le pouvoir et il continue d'une certaine façon, de lui accorder plus de foi qu'à Fitz, et d'autre part, parce qu'il me semble bien déjà aux portes de la mort... Mais peut-être que le retour d'Umbre le sauvera ???
J'ai un avis assez mitigé sur ce personnage...

-Vérité... son problème est qu'il agit pour le bien de son peuple en "Artisant". C'est-à-dire dans sa "tour d'ivoire", dissimulé et que très peu savent qu'il agit. Il est de fait mal perçu par son peuple, à contrario de Kettricken qui du coup, prend l'ascendant côté popularité (même aux yeux des soldats). J'espère d'ailleurs qu'il saura faire la part des choses entre son devoir de "roi" et celui "d'époux" et du coup, il saura se montrer moins distant envers elle. Mais il est quelque peu esseulé dans son action. J'espère que le soutien de Fitz ne lui fera jamais défaut et qu'il sera toujours bon pour lui par ailleurs. C'est un personnage sympathique, je l'apprécie beaucoup.

-Royal... mmpf. Forcément il va faire encore plus mal. L'intrigue de cette saga a besoin de ce type de personnage nauséabond et malsain. Je pense qu'il va prendre de l'ampleur question coups bas envers Fitz et Vérité... Mais je crois aussi que la roue tourne et qu'il aura le revers de sa médaille ^^

-Molly et Fitz... hmm, compliqué... Ils vont se rapprocher sans doute et s'éloigner aussi parce que Fitz ne peut pas œuvrer comme il le doit en tant qu'assassin/espion du roi en s'engageant auprès d'elle. Leur relation est "incompatible" en quelque sorte avec les devoirs de Fitz. Mais ils essaieront quand même alors peut-être avec le temps, ils pourront construire quelque chose. Mais à mon avis, ce n'est pas pour tout de suite et la route sera compliquée.

-Le Fou... il cache bien des choses et son comportement si étrange envers Fitz est sans doute commandé par les propres risques qu'il court en tant que fidèle de Subtil... Il nous réserve pas mal de surprise (sur son identité véritable, parce qu'il est loin d'avoir tout dit le bougre!)

A ton tour de me dire comment tu vois les choses :p

Écrit par : c'era una volta | 21/09/2015

Répondre à ce commentaire

j'ai le premier tome dans ma pal, faudra que je le lise. Mais j'ai d'autre livres qui sont en attente depuis un plus longtemps et que je voudrais sortir. Merci pour ta chronique

Écrit par : chris | 24/09/2015

Répondre à ce commentaire

Il faudrait que je prenne le temps de découvrir cette saga.

Écrit par : Les Sorcières | 09/10/2015

Répondre à ce commentaire

@Chris : bonjour :) Ma PAL est blindée de romans anciens, mais il arrive bien souvent que les nouveaux passent devant. Question d'inspiration et d'envie :p
Merci de ton commentaire :)

@Les Sorcières : oh tiens, j'étais convaincue que vous aviez déjà entamé sinon fini de lire cette saga :) Et je ne peux que vous la recommandez!

Écrit par : c'era una volta | 09/10/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire