Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2018

Utopiales 2017 feedback

Utopiales2017,salon international de science-fiction,nantes,sciences,conférences,litterature,expositions,cinema,courts-métrages,auteur.ices,scientifiques,jeux vidéos,cosplay,blogosphere rencontres,librairie,ouvert à tous,passionnant

Alors que les prochaines Utopiales, LE Festival International de Science-Fiction, se profile à l'horizon, il est plus que temps pour moi de vous parler de ma toute première expérience de cet immense Salon SF nantais.

Je vous partage la présentation figurant sur le Site internet du Festival qui mieux que moi vous dira en quoi il consiste et quelles sont ses ambitions.

UNE VOCATION AMBITIEUSE 

Dès sa création, le festival s’est donné pour objectif de faire découvrir au plus grand nombre, et de manière très qualitative, le monde de la prospective, des technologies nouvelles et de l’imaginaire. Le festival souhaite s’adresser avant toutes choses à un public néophyte pour lui faire prendre la mesure que sous couvert de rêve et d’évasion, la science-fiction est un puissant outil de pédagogie d’exploration du réel.

UN CONCEPT ORIGINAL

Littérature, sciences, cinéma, bande dessinée, expositions, jeux de rôles, jeux vidéo et pôle asiatique. Depuis 16 ans, la programmation des Utopiales, qui s’appuie sur une approche pluridisciplinaire, fait cohabiter les univers de la science et de la science-fiction. Une singularité qui, dix-sept éditions plus tard, après plus de 500 films projetés, 1900 auteurs, dessinateurs et chercheurs invités et près de 150 expositions et installations artistiques programmées, fait désormais du festival nantais un évènement incontournable du genre en Europe et outre-Atlantique.

EXPLORER, COMPRENDRE, ÉCHANGER, DÉBATTRE, RÊVER

Ainsi chaque année, à la croisée des points de vue, les Utopiales réunissent des scientifiques, chercheurs, écrivains, scénaristes, dessinateurs, réalisateurs et tous ceux qui, jour après jour, façonnent des mondes fabuleux à partir de fragments de réel, pour en faire, au-delà de l’évasion qu’ils promettent  de véritables  expériences de pensée nous permettant de réfléchir, à la transformation de notre monde.

Le festival des Utopiales est pour chacun d’entre nous une invitation à cultiver notre curiosité et notre imaginaire, pour renforcer notre ouverture au monde et nous permettre de devenir pleinement acteur de son évolution future en s’appropriant les nouvelles technologies qui accompagneront dès demain nos sociétés.

Tout cela résumé de bien belle manière par son Président Roland Lehoucq

« Notre ambition, toujours aussi forte, est d’offrir au public des Utopiales un panorama vertigineux des possibles explorés par la science-fiction et les sciences. »

 

ALLEZ REVIVEZ AVEC MOI EN MOTS ET EN IMAGES CES 5 JOURS INTENSES DES UTOPIALES 2017


Est-ce que la diversité et l'ambition affichée par les organisateurs est au rendez-vous? OUI
Est-ce que j'ai usé mes pieds en arpentant les milliers de m² du Centre des Congrès? OUI
Est-ce que j'ai halluciné devant le programme avec l'envie de tout faire et voir? OUI
Est-ce que j'ai pu faire tout ce que j'avais noté dans mon programme? NON
Est-ce que j'en suis revenue les bras chargés de livres? OUI
Est-ce que j'ai aimé au point d'y retourner? OUI
Est-ce que vous devez y aller? OUI

LE THÈME DES UTOPIALES 2017 - LE TEMPS

Voyage dans le temps. Temps modifié, modelé. Temps prédit, à venir. La fin des temps...

"Entre passé et futur, la science-fiction est la passerelle bâtie par les auteurs pour mieux contempler le présent."

Des conférences tu veux, des conférences tu auras!
(quelques-unes des conférences auxquelles j'ai assisté)

Un déjeuner post-apocalyptique
Le monde s'est écroulé, l'énergie s'est tarie, le four à micro-onde et le congélateur ne sont plus que de lointains souvenirs. Il faut bien pourtant fêter l'anniversaire du petit dernier qui aura fort à faire dans les années à venir. Olivier Gechter, écrivain doué, cuisinier passionné et gastronome émérite, sauve la situation.



Retour vers le jeu vidéo français
La France marque depuis longtemps de son empreinte l'industrie du jeu vidéo. De façon majeure et bien connue avec Infogrames autrefois et Ubisoft aujourd'hui. Mais l'industrie française du jeu compte des centaines de studios, les connaissez-vous? Venez participez à un voyage dans l'histoire et la géographie de la France du jeu vidéo - William David & Florent de Grissac

Interro surprise : L’immortalité
Le roi d'Uruk, Gilgamesh, désespéré par la mort de son ami Enkidu, partit un jour à la recherche de l'immortalité et comprit au terme de son voyage qu'il ne l'obtiendrait jamais. Nombre de récits de science-fiction démontrent, après l'épopée du roi antique, que l'immortalité ne serait ni envisageable, ni souhaitable. Seuls les Dieux peuvent donc y prétendre?
Fabien Vehlmann & Raphaël Granier de Cassagnac

Interro surprise : Les vaisseaux générationnels
Incapables que nous sommes de franchir le mur de la lumière, il faudra sans doute passer par les vaisseaux générationnels pour coloniser les exoplanètes. Comment partir sachant qu'on mourra sans voir le nouveau monde promis? Comment grandir sans connaître d'autres horizons que celui de son vaisseau? Les auteurs de science-fiction ont envisagé bien des hypothèses...
Pierre Bordage

Génomancien
Le séquençage du génome ou le déchiffrage de notre ADN ne permettent pas encore de prédire l'avenir médical d'un individu. Quelle est la part génétique et la part environnementale du développement des maladies? Pourra-t-on prévoir un jour notre avenir avec nos gènes? Est-ce souhaitable? Les nouvelles diseuses de bonne aventure seront-elles généticiennes?
L.Bagage, B.Beaulieu, K.Si-Tayeb, S.Chambon & E.Blanquet

 Fake news et légendes urbaines, le mensonge est-il extra-temporel ?
"Le mensonge fait le tour du monde, le temps que la vérité enfile ses sandales" disait Sir Terry Pratchett. Ainsi, "Notre cerveau utilise dix pour cent de ses capacités" malgré le fait que dans un tel cas nous ne serions même pas capables de respirer. Les crocodiles rôdent dans les égouts ou le no-go zones de Paris terrifient l'Amérique... Comment expliquer la persistance des légendes urbaines comme la persistance des fausses informations? Comment démentis et contre vérités peuvent-ils coexister dans le temps?
O.Ertzscheid, B.Beaulieu, D.Sherman, A.Jestaire & J.Vincent

Science(s) et conscience(s)
A la fin de ce livre, tu seras un autre" dit le Conteur Vyasa au jeune "spectateur" du Mahâbhârata. Mais l'effet n'est-il pas réciproque? Si la conscience exerce une influence sur la littérature de science-fiction inspirée de la science, la littérature ne produit-elle pas de la science, et ne modifie-t-elle pas les consciences à son tour?
P.Lemarchand, M.Mazauric, P.Bordage, S.Tirard & E.Blanquet

Le temps dans Premier Contact et chez Ted Chiang
Temps linéaire, temps orthogonal, univers parallèles : la conception du temps et de ses voyages est une des thématiques les plus étudiées par la science-fiction. En la mêlant à une théorie linguistique étrange, Ted Chiang a écrit une merveilleuse nouvelle adaptée récemment au cinéma sous le titre de Premier Contact.
Étude comparée - Laurent Queyssi

(rapide aperçu de ces quelques conférences)



 Masterclass avec Laurent Durieux
Né en 1970, Laurent Durieux a toujours rêvé de devenir dessinateur de bande dessinée. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Pendant plusieurs années, il travailla en tant qu'illustrateur indépendant dans le domaine de la publicité, avant de décider, il y a cinq ans, de changer radicalement de vie. Il est depuis lors considéré comme l'un des artistes les plus importants dans la création d'affiches alternatives de films. Ces 5 dernières années, il a créé plusieurs affiches pour des classiques du cinéma américain tels que les œuvres d'Hitchcock, Les dents de la mer, Pulp fiction, ou encore Le Parrain. Ses œuvres sont recherchées partout dans le monde : une affiche de Laurent Durieux se vend en une poignée de minutes. Parmi ses grands admirateurs, on retrouve Francis F. Coppola, Steven Spielberg et Rober Downey Jr.



 Des expositions tu veux, des expositions tu verras!

La Horde du Contrevent ~ Eric Henninot
Comment dessiner le vent? Plus de dix ans après la parution du roman culte d'Alain Damasio (Prix Utopiales 2007), Eric Henninot répond à la question.
L'adaptation en bande dessinée de ce roman incontournable est plus qu'attendue et nous permet de retrouver avec plaisir Caracole et les Hordiers pour cheminer avec eux vers l'Extrême Amont. Le coup de crayon numérique d'Eric Henninot, mis en couleur par Gaëtan Georges, est porté par un scénario écrit par un lecteur passionné, Eric Henninot lui-même.
Heureux de voir en images les écrits d'Alain Damasio, découvrez les planches de cet album magnifique, introduction d'une saga philosophique qui va s'étendre sur cinq ou six tomes. Savourez les personnages dans les différentes études exposées et laissez-vous portez par ce vent qui lui seul sait où il vous mène.



 

Le tribut ~ Benjamin Legrand et Jean-Marc Rochette
Vingt ans après le début de l'aventure du Tribut, les éditions Cornelius mettent un point final à cette série devenue culte, avec un épilogue inédit, dans un intégral magnifique.
Le scénario de Benjamin Legrand, servi par les superbes planches de Jean-Marc Rochette et magnifié par une nouvelle mise en couleur de Jean-Louis Capron, trouve ici un objet à la démesure de ce récit humaniste. Le sujet digne des productions d'un James Cameron, connaît ici un second souffle et le festival est fier de vous présenter les originaux des dessins et les compositions presque abstraites de cette bande dessinée avant-gardiste.
Sous l'éclairage de l'actualité, ce récit prend une dimension mystique et tragiquement prémonitoire. Cette bande dessinée haletante, qui fait se rejoindre classicisme et expérimentation, est restée pour tous ceux qui l'ont lue une référence de science-fiction française, un livre culte.



Laurent Durieux et son affiche
Lorsque la passion du cinéma rencontre le talent de graphiste, il est presque légitime de s'attendre à une production de qualité. Les images de Laurent Durieux vont au-delà. Créateur de l'affiche de cette 18ème édition du festival, Laurent Durieux nous invite au voyage dans chacun de ses visuels. Véritables travaux d'orfèvre, petits bijoux ciselés de main de maître, interprétations bourrées d'humour ou décalées, ses images évoquent plus que jamais cette nostalgie du futur que nous rêvons d'avoir vécu. Chaque œuvre revisitée nous renvoie au regard béat du spectateur que nous avons été et que souhaitons redevenir. La grand exposition des Utopiales nous entraîne dans ce passé cinématographique, au gré de la minutie artistique de Laurent Durieux, nous laissant dans l'attente de ses images futures.



Du cinéma tu veux, du cinéma tu auras!
(longs ou courts, en compétition internationale ou pas, récents ou anciens le choix est là et même si je n'ai pas pu tout voir, les films et courts-métrages que j'ai vus m'ont tous bien plu et fait forte impression. La plupart des films de la compétition internationale que j'ai vus ont provoqué le frisson, m'ont interpellée et émue. Il en va de même des courts-métrages et autres films hors compétition que j'ai pu voir. Mention spéciale à un film vraiment spécial : Junk head.)



Des auteur.ices rencontrer tu veux, des auteur.ices tu rencontreras
!
Rencontre avec Mathieu Bablet
Rencontre avec Emma Newman

Et tous les autres ici tu retrouveras




Une librairie tu veux, une librairie pour te ruiner tu trouveras!
(Et comme les auteur.ices sont là, une dédicace aussi tu obtiendras. Et pas qu'à toi tu penseras ^^
Je suis loin d'avoir lus tous les livres achetés... Mais ceux que j'ai lus m'ont vraiment bien plu.)



 Jouer comme un gosse tu veux, jouer tu pourras!
(jeux de plateau, jeux vidéos, jeux de rôle, toutes sortes d'expériences vidéo-ludiques tu vivras si un retourneur de temps tu as ^^ Il y a vraiment, vraiment de quoi ravir petits et grands. En vidéo, un tout petit aperçu)



 
Finir en beauté tu veux, le Cosplay est là pour ça!
(léger aperçu)



Et pour finir parlons peu mais parlons bien, parlons PRIX

utopiales2017,salon international de science-fiction,nantes,sciences,conférences,litterature,expositions,cinema,courts-métrages,auteur.ices,scientifiques,jeux vidéos,cosplay,blogosphere rencontres,librairie,ouvert à tous,passionnant

Et voilà, ces 1ères Utopiales ont été une très belle expérience. C'est vraiment un Festival d'une grande qualité par sa programmation, ses invités, son éclectisme, son public. J'y ai passé 5 jours très intenses, un planning très chargé, pas toujours tenu au pied de la lettre, il a été revu et visité tous les jours, parfois sous l'influence des copinautes (les conseils sont toujours bons à prendre, et les pauses bar aussi! :p ), parfois du fait de l'affluence (ce festival a indéniablement du succès).
Je suis très heureuse d'avoir pu revoir certain.es copinautes et surtout d'avoir fait la connaissance IRL de pas mal d'autres.
C'est avec plaisir que je vous retrouverai aux Utopiales 2018 qui approchent à grand pas!
Tiens d'ailleurs, qu'est-ce qui nous attend cette année?

Je laisse la parole au président des Utopiales, M. Roland Lehoucq


utopiales2017,salon international de science-fiction,nantes,sciences,conférences,litterature,expositions,cinema,courts-métrages,auteur.ices,scientifiques,jeux vidéos,cosplay,blogosphere rencontres,librairie,ouvert à tous,passionnant

J'ai hâte et vous?
(allez venez!)
Du 31 octobre au 5 novembre 2018
Cité des Congrès de Nantes

Commentaires

Tu as fait des pauseq au bar? Ah bonnnnnn :-p
Tu retraduits bien en tout cas tout ve qu'il y a à faire. Pour moi c'est juste impossible de tenir un programme.

Écrit par : Mariejuliet | 16/09/2018

Répondre à ce commentaire

La jeune padawan que je suis a suivi son maitre jedi :p
Un lieu très fréquentable par ailleurs, on y croise du beau monde :)

C'est énorme en fait tout ce qu'il est possible de faire. Je crois qu'il est impossible de s'en rendre compte tant qu'on n'y est pas allé.
Je pense que cette année, je vais être plus modeste ou juste mieux organisée... ^^ J'ai tellement envie de faire de choses parmi celles que je n'avais pas pu/eu le temps de faire l'an dernier!

Tellement hâte en plus

Écrit par : itenarasa | 16/09/2018

C'est fou mais je ne pense pas à faire de salons de ce genre alors que je serais comme un dingue dedans. J'ai pas vérifié où se situe Les Utopiales mais je crois que c'et pas à côté. Tu y vas en tant que blogueur spécial guest officiel ou public ordinaire?
En tout cas, ça à l'air génial.
PS, j'aime mieux les nouvelles couleurs du blog…

Écrit par : Nicolas | 17/09/2018

Répondre à ce commentaire

Je viens de vérifier! Nantes! C'est l'autre bout de la France…

Écrit par : Nicolas | 17/09/2018

Franchement Nicolas s'il n'y avait pas les copinautes pour faire découvrir certains salons, je n'aurais jamais eu l'idée d'y aller. Celui-ci est vraiment génial par sa programmation. C'est impossible de ne pas y trouver de quoi passer un bon moment.
Et il donne à réfléchir et pousse à s'intéresser à tout un tas de sujets.
Nantes en train ça se fait bien (de Lyon 5h). Perso je conseille d'y aller plusieurs jours pour vraiment profiter.
(J'ai sollicité sur le conseil des copinautes blogueurs une accréditation)

J'ai changé de template, j'avais envie de tons plus clairs et doux. Le truc qui ne le satisfait pas c'est la largeur pour le corps du texte et la taille de la police dans la colonne de gauche...
J'ai essayé de bidouiller dans la feuille de style mais sans succès...
J'ai sollicité hautetfort vu que j'ai un compte payant. Leur réponse ce matin a été "nous ne fournissons pas d'aide concernant le css"... Je suis dégoutée...

Écrit par : c'era/itenarasa | 17/09/2018

He bien ça c'est du billet ! Je n'ai malheureusement pas le temps de regarder toutes tes vidéos car heure de midi au taf mais c'est chouette d'en avoir fait ^^

Oui j'ai hâte à fond aussi!

Écrit par : Tigger Lilly | 17/09/2018

Répondre à ce commentaire

J'ai failli baisser les bras, envisager de le couper en 2 mais finalement, j'en suis venue à bout :p
Je te remercie d'avoir pris le temps de passer sur ton temps de pause pour venir lire ce looong billet.
J'ai fait en sorte que les vidéos fassent max 1 mn. Me suis dit que ce serait le meilleur moyen de partager mes photos. Sais pas si j'ai bien fait mais, au final le résultat me plaît bien :p

Merci encore! Et ça va être trop bien de pouvoir papoter (l'an dernier on s'était juste saluées vite fait ^^ ahah)

Écrit par : c'era/itenarasa | 17/09/2018

Mieux vaut tard que jamais ! ma petit C'era ! un bon moment ce salon, merci pour la piqure de rappel !. Je ne sais pas si je serai des vôtres cette année... Y a pont! et si je ne monte pas à Paris, Paris va descendre à la maison ! mais d'ici là il y aura peut-être du changement ! bisous !

Écrit par : Licorne | 18/09/2018

Répondre à ce commentaire

Cela a été un plaisir l'an dernier de passer quelques heures avec toi Lili. Je sais que les circonstances sont compliquées pour toi mais sache que ce sera toujours avec plaisir de te revoir.
On se tient au jus au cas où. Bisou et merci d'avoir lu ce long billet. :)

Écrit par : itenarasa | 18/09/2018

Et ben, ça c'est un article complet ! Tes petites vidéos sont très chouettes, et 5 jours aux Uto, ça doit être le pied (mais faire très mal au budget...) On aura peut-être l'occasion de s'y croiser la prochaine fois ?

Écrit par : shaya | 18/09/2018

Répondre à ce commentaire

Merci miss :) Il manque quelques autres trucs que j'ai fait ou vu (jeux vidéos par ex et autres expos, animations) parce que je n'ai pas pris de photos... Mais bon, le plus gros est là ^^

5 jours aux Utos, c'est un investissement mais bon ça reste raisonnable. Et je sais que de nombreux blogueurs amortissent le coût en partageant les frais d'hébergement.

Je pense qu'il y a de grande chance que nous nous croisions sur place oui :) Et je trouve ça chouette!

Écrit par : itenarasa | 18/09/2018

Waouh, quel épatant et généreux billet, tu n'as pas fait les choses à moitié !!! Merci beaucoup de penser aux copinautes qui n'ont pas pu y aller :) Je réalise tout le boulot qu'il y a derrière, ne serait-ce que dans tes vidéos, (une idée vraiment géniale !), et le plaisir aussi, qui se diffuse jusqu'à nous, c'est une vraie réussite ! Tout comme le relooking de ton blog, que je trouve aérien et apaisant *_* Bises, et bonne préparation pour celui qui s'annonce, il devrait avoir du corps :D

Écrit par : Lupa | 22/09/2018

Répondre à ce commentaire

:)
Merci Lupa.
La vidéo est le meilleur moyen que j'ai trouvé pour partager la plus grosse partie des photos que j'ai prise sur place. Je ne suis qu'à moitié satisfaite du résultat mais c'est mieux que rien ^^
En tout cas, merci d'apprécier :)


Pour ce qui est du relooking, merci encore!!!
J'avais moi aussi envie de plus de clarté, tout en dégageant un fond soft. Il n'y a guère que la taille de la zone de texte qui ne me satisfait pas (trop étroite!).

Je ne manquerai pas de revenir avec de nouvelles photos des Utos 2018 afin d'offrir à celleux qui ne peuvent s'y rendre un aperçu de ce Festival SF :)
Et je pense que sur IG, il y aura aussi pas mal de partage en temps réel ^^
Bise

Écrit par : Itenarasa | 25/09/2018

J'en rêve !

Écrit par : cristie | 10/10/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Cristie

Il y a des rêves qui finissent par se réaliser. Faut juste de la patience (et ronger son frain en attendant) :p

Écrit par : itenarasa | 10/10/2018

Écrire un commentaire