Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2016

Vango, T1 Entre ciel et terre - Timothée de Fombelle

vango,timothée de fombelle,europe années 30,aventure épique,zeppelin allemand,moine italien,policiers français,espions russes,tueur fou,jeunes héroïnes pas du tout potiches et c'est bien!La mort aux trousses

Début des années 30 à Paris, Vango, 19 ans, s'apprête à être ordonné prêtre quand soudain, sans trop savoir pourquoi, il doit fuir. Sur ses traces la police française mais aussi un sombre groupuscule d'espions russes avec le pire des tueurs à sa tête.
Qui sont ces hommes qui le poursuivent sans relâche? Pourquoi lui veulent-il du mal? Pourquoi s'en prennent-il aussi à ceux qui lui veulent du bien?
Pour répondre à ces questions, pour résoudre enfin les mystères du présent et ceux du passé qui entourent ses origines, Vango va devoir se lancer dans une course folle à travers l'Europe et au-delà, entraînant dans son sillage différents individus presque aussi mystérieux que lui.


J'ai débuté cette lecture alors que je ne connaissais rien de l'histoire, ne sachant même pas à quel genre j'allais me confronter. Pour moi, c'est l'idéal parce qu'il n'y a pas d'autre attente que celle de se laisser porter par l'histoire et d'en jouir pleinement. C'est exactement ce qui est arrivé.

J'ai terminé cette lecture sur un nuage, avec un sentiment d'entière satisfaction. Rien, rien, je dis bien rien n'est à jeter dans ce roman. Tout y est bon.
Il y règne un souffle épique qui m'a rappelé, je ne sais pourquoi, les aventures des romans de Dumas. C'est mystérieux, palpitant, intelligent, passionnant.

Vango est une énigme à lui tout seul, jeune homme au présent incertain, enfant sans passé réel, si ce n'est celui qu'il s'est construit libre comme l'air sur son île méditerranéenne, au côté de Mademoiselle. Généreux, courageux, attachant, il est le soleil de ce roman autour duquel gravitent différents astres.  Et quels astres! Un moine caché au passé trouble, un commandant de zeppelin allemand en proie à la montée du nazisme, un réseau d'ex-combattants de la guerre 14/18, une splendeur écossaise aux allures d'Amelia Earhart, qui ne s'en laisse pas compter, une autre, véritable monte-en-l'air. Mais aussi un commissaire et des policiers truculents, des espions. Et enfin, un tueur à la botte de Staline à vous glacer le sang.
Cette palette de  personnages masculins et féminins est un plaisir à elle seule.

Vango est une intrigue dans l'intrigue et le lecteur n'aura de cesse durant sa lecture de vouloir (comme son jeune héros) obtenir les réponses au mystère de ses origines. Parce que nul doute que c'est ce qui permettra de comprendre pourquoi la "terre entière" s'est liguée contre lui.

Timothée de Fombelle est un véritable conteur, fin et intelligent. Il a tout orchestré avec minutie, ne laissant aucun détail anodin. Tout a un sens, tout fait sens. Il suffit d'être patient, collecter les indices du présent et ceux distillés dans les flash-backs du passé. C'est une toile à grande échelle qui se tisse, Vango en est le fil conducteur mais ce qui se joue semble aller au-delà de lui. Le suspens, la tension et l'intérêt du roman sont là aussi.
L'auteur a  par ailleurs, placer son récit dans le cadre historique passionnant qu'est celui de l'entre deux guerres. Dans cette Europe au bord du chaos avec l'explosion des extrémismes, il nous montre avec intelligence et humour, à travers certains de ses personnages qu'il n'y a pas de petites luttes contre ceux-ci.

Ce roman se veut d'un genre pluriel. Il est initiatique, d'aventure, policier, d'espionnage, un brin historique et romanesque. Il est en tout cas formidable et sent bon ces livres lus enfants qui nous donnaient envie de faire partie de l'histoire, nous faisaient rêver les yeux grands ouverts et nous les rendaient inoubliables.

"Dans un monde parfait, on aurait rêvé qu'une main bienveillante fasse que l'une s'attarde un peu et que l'autre se presse davantage pour qu'au même instant ils se retrouvent ensemble devant la fourgonnette noire La fin des rats. Dans un monde parfait, il y aurait de la musique au lointain et un rayon de soleil sur le trottoir.
Mais aurait-il fallu, même dans un monde parfait, dévier ces deux vies et les traiter comme des pions qu'on pousse d'une case en avant ou en arrière juste pour le plaisir d'un scène de retrouvailles au ralenti?"

"Un seul météore avait traversé pour elle cette longue période glaciaire. C'était Vango. Elle l'aimait. Elle l'aimait de toutes ses forces.
Quand elle restait jusqu'au matin dans les cafés enfumés, quand elle s'enivrait de visages, de musique, de vitesse, elle savait qu'elle fuyait une absence.
Il était passé trop vite pour qu'elle puisse l'attraper et pour que le monde se réchauffe enfin autour d'elle."

"Et, depuis ce jour, derrière ses grands airs provocateurs et son mauvais caractère, Hugo Eckener cachait dans les plis de sa nuque une petite bestiole qui s'était accrochée à sa peau : la peur.
Quelque chose s'était courbé en lui. Un peu de sa fierté s'en était allée.
Hugo Eckener se leva tout à coup.
Il le savait, cette bête mal placée, il suffisait qu'il redresse la tête pour l'écraser."

 

Merci aux éditions Folio, je vous dois un de mes plus beaux moments de lecture 2016. Vite la suite dans cette collection!!!

Commentaires

Comme toi, j'ai eu un coup de coeur pour ce roman. Vivement le tome 2 !

Écrit par : La chèvre grise | 05/12/2016

Répondre à ce commentaire

Oh que oui vivement le tome 2!!! Cela nous fera une occasion supplémentaire d'échanges :p
D'ailleurs j'aurais bien quelques questions à te poser au sujet du mystère Vango ^^

Écrit par : c'era una volta | 06/12/2016

très jolie chronique !
Ce fut pour moi aussi un coup de cœur (j'ai d'ailleurs enchaîné les deux tomes quand je l'ai lu). Et tes mots ne me donnent qu'une envie : le relire :D

Écrit par : Mypianocanta | 05/12/2016

Répondre à ce commentaire

Merci :)
Autant enfant je relisais et relisais mes histoires préférées autant là, cela ne m'arrive plus mais j'avoue que Vango pourrait être une exception tant il m'a plu :)
Faut que j'aille fouiller sur ton blog pour y dénicher ta chronique!
Merci d'avoir nourri mon blog par ton commentaire :p

Écrit par : c'era una volta | 06/12/2016

ouah ! Mais comment résister avec un tel avis ? J'ai lu Tobbie Lolness voilà longtemps et j'avais apprécié sans plus. Je pense que celui-ci me plaira davantage ! Alors à quand la suite pour toi ? ;)

Écrit par : nath | 06/12/2016

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup :) Ne résiiiiste paaaaaas, laisse toi aller... ^^ ahahah
Et puis regarde, je ne suis pas la seule à dire qu'il vaut la peine d'être lu :)
(entre parenthèse, je n'ai lu que le 1er tome de Tobie Lolness et même s'il m'a assez plu, il ne me laisse pas un souvenir aussi fort que Vango. Lui il va être indétrônable!).
Pour la suite, j'aimerais beaucoup l'avoir dans la même collection alors je vais patienter...

Écrit par : c'era una volta | 06/12/2016

Ah oui, carrément!!!
tu me donnes vraiment envie de le lire :-) !

Écrit par : Mariejuliet | 06/12/2016

Répondre à ce commentaire

Bah quand j'aime je peux être très enthousiaste et... très démonstrative (pour les livres!)
Je pense que cette aventure et la ribambelle de personnages pourraient te plaire MJ :)

Écrit par : c'era una volta | 06/12/2016

EN effet, il t'a bien plu, et c'est peu dire ^^ j'adore la dernière citation. Elle me pousserait presque à y jeter un coup d'oeil :)

Écrit par : Loreleï | 06/12/2016

Répondre à ce commentaire

Hello U, vous par ici! what a surprise! :p
Comment ça "presque"?! Là, là tout de suite, tu devrais te jeter dessus! :o)

Écrit par : c'era una volta | 06/12/2016

Il me tente de plus en plus.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 06/12/2016

Répondre à ce commentaire

:) yacatapikitipikitipoc succombes-y!

hihi

Écrit par : c'era una volta | 06/12/2016

Voila une chronique qui me donne envie de lire ce livre C'era, Je vais le noter dans la wishlist!
Merci

Écrit par : Nicolas | 08/12/2016

Répondre à ce commentaire

Salut Nico :) J'espère bien que tu le liras celui-ci. Je te le recommande +++ :p

Écrit par : c'era una volta | 08/12/2016

C'est fait, je l'ai lu et ça n'a pas loupé, j'ai adoré! C'est un roman très réussit et très enthousiasmant! J'ai très hâte de lire le tome 2!
Merci C'era pour me l'avoir fortement conseillé!

Écrit par : Nicolas | 27/03/2017

:) aaaaaaaaaaaah super! C'est toujours un tel plaisir de voir qu'une lecture conseillée a su plaire.
Je suis toute contente. Toi, Unchoco, Stellade, ça fait 3 de plus dans mon entourage "bloguesque" qui ont succombé aux charmes de ce roman.
J'ai hâte de lire ton avis Nicolas :)

Écrit par : c'era una volta | 27/03/2017

Helle ma C'era ! contente de retrouver tes avis. Il est clair que ce roman va finir dans ma pal avant la fin de l'année ! faut pas que je tarde ....;)

Écrit par : Licorne | 08/12/2016

Répondre à ce commentaire

Hello hello Lili ^^ A défaut de plusieurs avis, au moins 1 de temps à autre. Non mais j'essaie de me motiver là, alors croisons les doigts pour qu'en 2017, je trouve la motivation et le temps d'écrire plus souvent :)
J'espère que cette histoire te transportera autant qu'elle m'a transportée (et donne m'en des nouvelles dès que tu l'auras lue).

Écrit par : c'era una volta | 09/12/2016

Je suis tombée folle d'amour pour Timothée de Fombelle depuis que j'ai lu son merveilleux Livre de perle ! Si si, je t'assure ! Et Vango a rejoint ma bibli juste après (les 2 tomes bien sûr, prévoyance quand tu nous tiens...), comment faire autrement, je te le demande ?
À l'instant, je lis ta magnifique chronique et là, c'est comme un vertige qui arrive

Écrit par : Lupa | 20/12/2016

Répondre à ce commentaire

Mais un vertige plein de promesses

Écrit par : Lupa | 20/12/2016

Répondre à ce commentaire

Pas lu ce Livre de Perle moi mais beaucoup entendu parler de lui. J'attends la sortie chez Folio du tome II de Vango dans la même collection. Après on verra si je me tente un autre Timothée de Fombelle.

Mais toi, j'espère bien ma Lupa que le tourbillon Vango va t'emporter haut, haut, haut au dessus des nuages et que tu n'en redescendras pas avant longtemps! Quant au vertige, tu me diras... :)

Écrit par : c'era una volta | 21/12/2016

Écrire un commentaire